X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead 1542452352-vx
X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead 1542452638-vx
X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead 1542454893-vx
X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead 1542455974-vx



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour/Bonsoir Invité Bienvenue sur Heartbeat: au coeur des urgences
l'unique rpg inspiré des séries médicaux, policières et de leur spin off le forum a ouvert officiellement ses portes le 02/09/2018.
N'hésitez pas à voter pour le forum sur nos différents topsites ICI et un joli petit mot sur notre page sur PRD

Partagez
 

 X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Beat of a breaking heart
Levi Schmitt
Masculin
Messages : 227
Date d'inscription : 07/11/2018
Localisation : La ville de Seattle
Famille : Une mère trop protectrice
Profession : Interne en chirurgie
Beat of a breaking heart
MessageSujet: X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead EmptyMar 29 Jan - 9:33

X-Files : Aux frontières du réelFeat Levi et Sinead
NOM
Prénom
NOM
Prénom
 L'art et la manière de se mettre dans de beaux draps, je pourrais effectivement en écrire un livre, tellement que les situations incongrues sont fréquentes chez moi. Il y a eu cette fois, alors que je n'étais qu'un externe où j'ai perdu mes lunettes dans le thorax d'un patient, la fois aussi où le docteur Karev est entré dans cette ambulance et m'a trouvé avec le Dr Kim dans une posture non appropriée... J'ai bien cru à une fin de carrière , mais au lieu de cela, le chef des résidents m'a donné quelques tuyaux pour voir mon ami plus discrètement. Curieuse et embarrassante situation.. Mais bon alors que j'avais pensé frôler le pire, voilà que je me connecte à ma pause sur un forum réservé aux personnes comme moi, autrement dit les GEEK ou bien les NO LIFE ; Une experte en ufologie , que je suis de très près les investigations, cherchait un partenaire pour sa chasse aux objets non identifiés. C'est vrai que j'ai longtemps réfléchi avant de répondre à sa demande,  conscient qu'avec mon rythme de travail, il me serait quasi impossible de tout gérer, et surtout qu'en plus je démarrais une histoire d'amour sérieuse avec le dr Kim, enfin cela en avait tout l'air.. Donc cela me condamnait déjà à réduire au maximum mes jeux de rôles en ligne et en plateau.  Perspective plutôt effrayante, mais pour la première fois , je savais exactement  où j'allais en répondant à ses avances et je n'étais pas si intimidé par le genre masculin. Je l'aime tout simplement et j'étais prêt aussi à m'investir pour que cette relation fonctionne, car déjà je ne me voyais pas dans une vie sans lui. Cependant, je ne comptais pas freiner toutes mes expériences.. C'est pourquoi j'ai fini par lui répondre: "être très intéressé par les extra-terrestres" , ignorant encore de l'identité de cette personne , qui se cachait derrière ce pseudonyme. J'avais quelques jours de repos, et une petite aventure aux frontières du réel c'était tout dont j'avais besoin pour oublier un temps soit peu la pression de mon travail entant que interne en chirurgie traumato.

J'ai donc donné rendez-vous à cette personne, dans un café , non loin de la zone qui devait être le terrain de notre première mission entant qu'associés . Je parle bien évidemment de la ville de Roswell au Nouveau Mexique.. Tant qu'à faire bien, autant se rendre  à l'épicentre même du paranormal..Celle qui a inspiré les plus grands ufologues depuis près de soixante dix ans.. A l'arrivé d'une rouquine, je me redressai , lui faisant signe alors qu'elle semblait chercher quelqu'un parmi tous les clients. A première vue , je ne l'avais pas de suite reconnu , cette amie d'enfance , avec qui j'avais partagé les bancs d'écoles. Cela par exemple Sinead Mc Phee.. Oh oui il s'agissait bien d'elle, qui aurait cru que le Destin nous réunirait de nouveau et autour d'une mission top secrète, et de la plus grande importance.  Je remis bien mes lunettes et poursuivis. Je suis Legolas33, c'est moi qui a répondu à l'annonce pour cette mission top secrète à Roswell. J'avais terminé ma phrase en murmurant. Je ne voulais pas que tout le café soit au courant de notre investigation. Je lui adressai un bref sourire et sortis aussitôt de mon sac tous les vieux journaux que j'avais pu récupérer aux archives de la ville. J'avais eu de l'avance sur l'heure et je m'étais bien évidemment préparé sur le sujet. Il est grand temps que quelqu'un trouve des pistes sures.. Avant que le gouvernement ne les fasse disparaitre. Les hommes en noirs, étaient partout pour nous réduire au silence dès qu'on se rapproche de trop près et dangereusement de la vérité. Cependant, je n'avais pas peur de leur faire face, moi le plus grand des mages blancs de Donjon et Dragon.  

_________________

Levi " glasses" Schmitt

“C'est moi qui fait le monde, c'est toi aussi, c'est pas lui qui nous fait, dis moi c'que tu sais, dis moi quand tu saignes, dis moi quand tu m'aimes, dis moi quand tu fuis. - Georgio.”
(c)miss pie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
people who need people
Sinead McPhee
Féminin
Messages : 324
Date d'inscription : 28/12/2018
Age : 25
Localisation : Seattle
Famille : Molly (58 ans) mère ♦ Baecan (61 ans) père ♦ Daireen (36 ans) grande soeur ♦ Elijah (33 ans) et Hayden (30 ans) grands frères ♦ Maeve (27 ans) jumelle
Profession : Ufologue
people who need people
MessageSujet: Re: X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead EmptyMer 20 Fév - 11:00

X-Files : aux frontières du réel

La vérité est ailleurs

Voilà bien longtemps que tu n’avais pas trainé sur les forums. Mais il arrive un jour où il faut bien trouver quelque chose pour ne pas partir en chasse seule. Alors retourner aux sources, ce n’est pas une si mauvaise idée que cela après tout. En plus, tu voudrais vraiment retourner dans la zone 51 et malheureusement, tu n’as jamais eu les accréditations nécessaires. Bien la peine d’avoir travaillé au Pentagone tiens… Oh tu as bien essayé d’y aller déjà mais cela a bien failli vous attirer de gros ennuis à Vincent et toi. C’est dingue quand même, tu es ufologue et on t’interdit l’accès à la zone 51 alors qu’elle est liée, de près ou de loin, à la vie extraterrestre ! Il y a de quoi te rendre dingue pour le coup. Alors tu cherches un moyen d’y retourner et finalement, tu optes pour un autre lieu, Roswell. Tu te fais discrète pour que personne ne tente de t’arrêter, tu t’arranges même pour que ton adresse IP ne puisse pas être tracée. Non tu n’es pas paranoïaque, tu as juste travaillé pour le gouvernement alors tu connais leurs techniques à force. Alors tu fais de ton mieux pour ne pas sembler suspecte et prépares ton escapade avec le plus de discrétion possible. Bon au moins tu savais que tu aurais un partenaire d’exploration. Alors il avait fallu décider d’un lieu de rendez-vous. Un café, non loin de la zone en question. Tu vérifies que tu n’as rien oublié parce que quand même, tu es sans doute partie pour ne pas rentrer avant quelques jours. Tu entends d’ici ta mère et ta jumelle te sermonner pour ne pas avoir donné de nouvelles et pire, pour être partie sans avoir prévenu. C’est donc ton sac sur l’épaule que tu prends la direction de l’aéroport.

Une fois au nouveau Mexique, tu t’installes tranquillement à ton hôtel avant de prendre la direction du café où tu dois retrouver ton compagnon de recherche. Lunettes de soleil chaussées sur le nez, cheveux attachés rapidement avec une pince pour ne pas être gênée, tu cherches ladite personne. Un homme se lève et te fait un signe de la main, tu devines donc que ce sera lui ton accompagnateur temporaire. Bon en même temps, tu es plutôt facile à repérer, des rousses dans le coin il n’y en a pas des masses. Et là, tu reconnais finalement la personne en t’en approchant : Levi Schmitt. Il y a bien longtemps que tu ne l’a pas vu et pourtant, tu te souviens sans mal d’avoir passé du temps sur les bancs de l’école avec lui. Il t’a visiblement reconnu lui aussi. « Bon sang Levi ! Si je m’attendais à te retrouver pour ce genre d’aventure… »  Tu esquisses un léger sourire lorsqu’il te confirme par son pseudo que c’est bien avec lui que tu as communiqué. Tu t’installes alors et commandes un thé glacé. Et c’est alors que ton ami d’enfance ressort bon nombre de coupure de journal. « Tu m’impressionnes, tu as déjà commencé les recherches sur place ! » Tu es presque attendrie par cet entrain dont il fait preuve. Tu ne connais pas grand monde qui présente le même engouement alors cela a toujours tendance à te faire plaisir. Alors tu profites du moment, autant que de cette envie de poursuivre tes recherches.

Tu fronces légèrement les sourcils lorsqu’il en vient à parler du gouvernement. Visiblement, tu n’es pas la seule à avoir des pensées de ce genre alors. Tandis que tu sirotes ta boisson, tu commences à réfléchir. Ce ne serait pas étonnant que certaines zones soient encore protégées. « J’ai jamais réussi à obtenir les accréditations… Pourtant c’est mon métier ! C’est à en devenir dingue… » Tu as donc décidé de revenir à tes petites chasses clandestines parce que, après tout, c’est l’essence même de ton métier non ? Tu sors alors une carte de la ville de ton sac et un feutre rouge. « Bon… Il faut qu’on aille ici. J’ai peut-être moyen de nous faire entrer en plein jour, être ufologue devrait bien être utile pour le coup. Par contre, c’est pour nos recherches et pour ressortir que ça va être compliqué. » Tu entoures alors une zone sur la carte et fais trois points sur des endroits différents de la délimitation. « On a trois points d’entrée possible, il faut juste trouver lequel est le moins surveiller pour en ressortir. »

made by roller coaster

_________________
WE'LL BE COUNTING STARS | Hope is a four letter word. Take my money, watch it burn. Everything that downs me makes me wanna fly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Beat of a breaking heart
Levi Schmitt
Masculin
Messages : 227
Date d'inscription : 07/11/2018
Localisation : La ville de Seattle
Famille : Une mère trop protectrice
Profession : Interne en chirurgie
Beat of a breaking heart
MessageSujet: Re: X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead EmptySam 2 Mar - 8:37

X-Files : Aux frontières du réelFeat Levi et Sinead
NOM
Prénom
NOM
Prénom
 « Tu m’impressionnes, tu as déjà commencé les recherches sur place ! » A cette remarque, mon sourire s'élargit. Je prenais cette mission très au sérieux, à l'instar de notre partenariat. Puis voilà si longtemps qu'on n'avait pas fait un projet d'une telle envergure ensemble, vraiment cela me réchauffait le cœur de la revoir après tout ce temps. Dommage que la vie à fait qu'on se perde de vue... Je n'ai malheureusement pas beaucoup d'amis, et Sinead  faisait vraiment partie de ceux qui portait se titre avec brio.  A cette pensée, je me perdis systématiquement dans mes souvenirs, nous étions pas si différents d'aujourd'hui, elle toujours aussi rousse et moi si myope. « J’ai jamais réussi à obtenir les accréditations… Pourtant c’est mon métier ! C’est à en devenir dingue… » Malheureusement face à un empire comme le gouvernement, il est très rare d'obtenir quelque chose de solide, à moins d'embaucher un bon hacker et de pirater leur serveur. Mais là encore ça ne relevait pas de mes compétences.. Je ne suis qu'un pauvre apprenti chirurgien avec vraisemblablement deux mains gauches. Je peux comprendre. Percer les mystères de l'univers c'est très addictif , sauf quand on en arrive toujours au point mort de nos recherches  et en ce qui concerne la vie extra-terrestre, il n' y a jamais rien de vraiment concret.. C'est comme avec la légende du Lock Ness ou bien de la Dame Blanche, pourtant toutes ces histoires sont bien sorties de quelque part. A mon tour je fronçai les sourcilles , réfléchissant sur ce que j'avais lu à la bibliothèque , avant que mon amie me sorte une carte détaillée du coin et un feutre rouge pour entourer nos points de zone. Bon… Il faut qu’on aille ici. J’ai peut-être moyen de nous faire entrer en plein jour, être ufologue devrait bien être utile pour le coup. Par contre, c’est pour nos recherches et pour ressortir que ça va être compliqué. » Mes yeux s'écarquillèrent, alors que je pris une profonde inspiration. Est ce que j'aurais du apporter une arme contre les Men in Black ? Son affaire avait tout d'une mission suicide et si ces hommes venaient à mettre la main sur nous, Dieu seul sait ce qu'ils pourraient nous faire. Peut-être bien nous torturer jusqu'à ce qu'on crache le morceau...Ou encore nous injecter un sérum de vérité. Ceci étant , j'allais redoublé de courage et ne pas la laissé seule dans la gueule du loup.. Non on est un peu le Mulder et Scully d'un nouveau genre. « On a trois points d’entrée possible, il faut juste trouver lequel est le moins surveiller pour en ressortir. » Je bus un peu de ma boisson et me penchai aussi sur cette carte. Je ne connaissais pas l'endroit comme elle, mais l'entrée de derrière me semblait être la plus appropriée , c'est toujours comme ça dans les films d'action. Je mise pour la troisième.. Dis-je avant de reposer mon verre sur la table et d'arranger mes lunettes de vue sur le bout de mon nez . Il suffira juste d'attendre qu'un véhicule en sort et on pourra se faufiler à l'intérieur. C'est une base militaire, si ma mémoire est bonne et il était certain que cette porte servait à faire sortir les engins , en toute discrétion. De nouveau , je relevai mon regard sur elle,  il était insistant j'étais sure de ce que j 'avançais.   A quel point cette mission peut être dangereuse? M'enquis-je soudainement. Le ton beaucoup plus dur ce qui ne me ressemblait pas. Je posais cette question mais mon regard lui, était empli de détermination . Ma relation avec le docteur Kim m'avait vraiment changé et bizarrement je me sentais apte de tout affronter sans même ciller. Il m'avait rendu plus sure de moi.. et j'étais en.mesure de flirter avec le danger


_________________

Levi " glasses" Schmitt

“C'est moi qui fait le monde, c'est toi aussi, c'est pas lui qui nous fait, dis moi c'que tu sais, dis moi quand tu saignes, dis moi quand tu m'aimes, dis moi quand tu fuis. - Georgio.”
(c)miss pie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
people who need people
Sinead McPhee
Féminin
Messages : 324
Date d'inscription : 28/12/2018
Age : 25
Localisation : Seattle
Famille : Molly (58 ans) mère ♦ Baecan (61 ans) père ♦ Daireen (36 ans) grande soeur ♦ Elijah (33 ans) et Hayden (30 ans) grands frères ♦ Maeve (27 ans) jumelle
Profession : Ufologue
people who need people
MessageSujet: Re: X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead EmptyJeu 28 Mar - 11:02

X-Files : aux frontières du réel

La vérité est ailleurs

C’était plutôt amusant de se dire que pour une enquête pareille, tu retrouvais Levi. Levi que tu connais depuis les bancs de l’école. Ta sœur ne te croira jamais si tu lui racontes que tu l’as revu… Certes, vous vous étiez un peu perdu de vue mais enfants, vous trainiez souvent ensemble. Et tu n’allais pas me plaindre puisque le jeune homme était quelqu’un de très appliqué, avec qui tu n’aurais sans doute pas à t’en faire. Nerveusement, tu commences à jouer avec une mèche de cheveux. Ce n’est pas rien tout de même de tenter d’entrer dans la fameuse zone ! Et pourtant, ce n’était pas faute d’avoir demandé plusieurs fois les accréditations… Et les rares collègues que tu connais qui ont pu y mettre les pieds semblent toujours nerveux quand tu tentes d’aborder le sujet. A croire qu’une fois qu’on y est entré, on est sans cesse surveiller par quelque chose. C’était bien la peine d’avoir travaillé pour le gouvernement s’ils n’étaient pas fichus de te fournir les éléments essentiels à ton travail tout de même ! Et du coup, tu te retrouves à suivre des pistes sans queue ni tête et tu n’avances pas dans tes recherches. Peut-être que tu devrais reprendre l’écriture de ton bouquin… Non, sans avoir de solides preuves cela ne servirait à rien du tout ! Mais tu n’as visiblement pas de temps à perdre. Il faut donc que tu arrives à te concentrer sur ce que vous préparez plutôt que de t’éparpiller comme tu commences justement à le faire.

Tu as cette légère impression d’être comme dans une série télé. A mi-chemin entre les experts et X-Files, te voilà à monter un plan comme jamais encore tu ne l’as fait. En plus du es rousse comme Scully si ça c’est pas un signe ! Enfin il ne faudrait pas non plus que tu te prennes pour une héroine de série, vous n’avez pas le même métier de toute façon. Tu hausses légèrement un sourcil quand ton ami t’indique la troisième sortie pour vous échapper. Attendre qu’un véhicule sorte et s’y faufiler ? C’est une solution possible, un peu risquée tout de même. « En espérant qu’il n’y ait pas des militaires à l’arrière dans ce cas ! » Il ne manquerait plus que ça, que vous vous fassiez prendre à la sortie. Ce serait vraiment trop bête. « Se cacher dans un camion d’un hangar serait aussi une solution mais elle présente plusieurs soucis : on ne sait pas ce qu’ils y mettront et on ne sait pas non plus quand il bougera. » C’est tout un questionnement que d’organiser ce plan d’évasion franchement ! Tu fronces légèrement les sourcils à la question du brun. Dangereux ? Tu fais alors une petite moue de réflexion. « Tu reviendras en un seul morceau si c’est cela ta question. » Effectivement, vous n’alliez pas en mourir. Ce n’est pas une mission suicide, sinon tu n’y serais même pas allée, tu aurais encore moins proposé à ce qu’on t’accompagne. Mais si on vous tombait dessus… Non, c’était une première donc pas de risque d’emprisonnement long. En plus tu es ufologue donc il est logique que tu connaisses l’emplacement exact de la zone. Mais vous risquiez de vous faire passer un sacré savon tout de même !

Repliant la carte pour la ranger dans ton sac, tu vérifies au passage qu’il ne te manque rien. Tu as des lampes torches, de l’eau, plusieurs outils qui te servent dans ton métier également. Aucune pince coupante en revanche, cela pourrait vous empêcher de rentrer. Mais il fallait se mettre en route, sinon vous risquez de ne pas avoir le temps de faire toute vos recherches. Tu vides rapidement ton verre. « Tu es prêt ? Je te préviens on fait pas de pause pipi sur la route ! » Oui, tu lances des petites blagues du genre. Il faut bien détendre l’atmosphère non ? Parce que d’une certaine manière, tu ne sais pas ce qui t’attends et tu commences à être un peu tendue… Tu espères juste ne pas trop attirer d’ennui à ton ami, il ne manquerait plus que ça !

made by roller coaster


Spoiler:
 

_________________
WE'LL BE COUNTING STARS | Hope is a four letter word. Take my money, watch it burn. Everything that downs me makes me wanna fly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Beat of a breaking heart
Levi Schmitt
Masculin
Messages : 227
Date d'inscription : 07/11/2018
Localisation : La ville de Seattle
Famille : Une mère trop protectrice
Profession : Interne en chirurgie
Beat of a breaking heart
MessageSujet: Re: X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead EmptyMer 24 Avr - 13:27

X-Files : Aux frontières du réelFeat Levi et Sinead
NOM
Prénom
NOM
Prénom
Comme quoi la vie peut encore te réserver bien des surprises. Alors que je m'étais décidé à répondre à une annonce sur le net pour  une chasse aux objets non identifiés , voilà que je tombe sur cette amie, que le destin m'avait repris si cruellement.. Elle était comme dans mes souvenirs, toujours le nez dans les étoiles et l'esprit à des années lumières des autres... Ce qui nous avait beaucoup rapproché à l'école, bien que mon hobby à moi soit   l'héroic fantasy  c'est à dire   les quêtes périlleuses et chevaleresques  . On peut ainsi dire qu'à l'école c'était nous la forme  extra-terrestre.  En-tout cas , qui aurait pu imaginer une seule seconde qu'on se retrouverait dans ce café isolé de Roswell, à comploter sur un plan pour pénétrer dans la célèbre zone 51.  Personne... Car personne ne nous  pense capable d'une telle folie et pourtant, avec des esprits aussi décalés et fantasques que les nôtres, on était capable de tout.  Et c'est avec détermination que je me sentais apte à braver tout les interdits , ce lieu était hautement sécurisé  et vraiment on risquait les gros ennuis  avec le gouvernement américain.  A quel prix ? Pour celui du savoir et de la vérité... Car il était certain qu'on nous cachait la vérité sur une existence extra-terrestre, et , on en avait assez des rumeurs et des on dit . Il était temps de mettre un terme à toute cette folie qui gravite autour ce cette Zone 51 , mettre un terme à tous ses secrets... J'avais d'ailleurs un plan d'action qui germait dans ma tête.  Celui de passer à l'arrière du bâtiment et d'attendre la sortie d'une véhicule  pour s’infiltrer,   « En espérant qu’il n’y ait pas des militaires à l’arrière dans ce cas ! » Certainement, car on n'était pas vraiment armé pour ce type de mission. Mais ensemble on était plus que puissant , après tout on était tous les deux des génies.  « Se cacher dans un camion d’un hangar serait aussi une solution mais elle présente plusieurs soucis : on ne sait pas ce qu’ils y mettront et on ne sait pas non plus quand il bougera. » Aussi...Rien était vraiment sure mais fallait qu'on agisse vite , pour le bien du peuple américain. J'humectai vivement mes lèvres et lui dit   Justement en voyant le contenu on serait avec exactitude ce qu'il trafique là-bas. Je ne vais pas tomber dans la théorie du complot mais personne ne sait ce qu'il cache.  A nous de percer le mystère de «Dreamland » sans l'observer du haut du  Pic Tikaboo. D'ailleurs, j'avais une arme absolue pour réussir à pénétrer dans ce périmètre.. Toutefois cela avait tout l'air d'une mission suicide , en-tout cas on risquait la prison ferme pour conspiration ... « Tu reviendras en un seul morceau si c’est cela ta question. »  Je l'espérais fortement, serait-ce pour ma mère et Nico qui n'était même pas au courant de toute cette histoire.   « Tu es prêt ? Je te préviens on fait pas de pause pipi sur la route ! »  La base se situait au cœur du désert du Nevada,  un endroit très reculé ou jadis il faisait des tests militaires . C'était au temps de la  «  guerre froide » quand les USA  gardait un œil surl'URSS  .  De quoi te couper l'envie je dirais... Au pire on pourrait toujours s’arrêter à la ville de Rachel, La « Capitale Mondiale des OVNI » Certainement, et j'ai d'ailleurs dans mon sac des gadgets qui vont brouiller tous les détecteurs de mouvements et de caméras. Petit cadeau d'un ami... Un interne du Seattle Grace était un ancien militaire et  un  Hacker de niveau qui plus est, il avait d'ailleurs sauvé l’hôpital d'une menace informatique.. D'un autre Hacker qui avait pris en otage tout le bâtiment contre une somme d'argent. Une terrible affaire qui m'aura valu le surnom de " la banque du sang" Bref, il était le seul dans la confidence et vu son casier , il m'avait bien évidemment aidé à mettre au point ces petits bijoux de l'informatique dans mon sac à dos, mais en échange je devais lui ramener des informations importantes et secrets défenses. Sur les expérimentations de la base Dreamland.

_________________

Levi " glasses" Schmitt

“C'est moi qui fait le monde, c'est toi aussi, c'est pas lui qui nous fait, dis moi c'que tu sais, dis moi quand tu saignes, dis moi quand tu m'aimes, dis moi quand tu fuis. - Georgio.”
(c)miss pie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
people who need people
Sinead McPhee
Féminin
Messages : 324
Date d'inscription : 28/12/2018
Age : 25
Localisation : Seattle
Famille : Molly (58 ans) mère ♦ Baecan (61 ans) père ♦ Daireen (36 ans) grande soeur ♦ Elijah (33 ans) et Hayden (30 ans) grands frères ♦ Maeve (27 ans) jumelle
Profession : Ufologue
people who need people
MessageSujet: Re: X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead EmptyDim 12 Mai - 19:18

X-Files : aux frontières du réel

La vérité est ailleurs

Drole de situation que d’aller explorer la zone 51 en toute discrétion. Ce n’est pas forcément ton genre de faire des missions secrètes comme celle-là mais ce n’était pas comme si le gouvernement te donnait quelque chose à te mettre sous la dent après tout. Il arrive un jour où on n’a pas vraiment le choix et où il faut aller chercher les informations soi-même. De toute manière, personne ne te pense assez folle pour risquer ce genre d’aventure… Mais c’est bien mal te connaitre. Tu as peut-être toujours eu la tête dans les étoiles, tu n’en restes pas moins une aventurière. Bon d’accord, tu n’as encore jamais eu l’occasion de faire une quête. Mais on peut le voir comme cela après tout. Une quête héroïque à la recherche d’informations sur une forme de vie extra-terrestre. Oui, c’est un bon résumé dans le fond, qui correspond bien au binôme que tu formes avec Levi. Vous êtes surement les deux personnes qu’on pense les plus raisonnables. Pauvres fous ! Ils ne se rendent pas compte que vous passez sans doute vos vies à vivre des aventures dont ils n’ont même pas idée. Sauf que cette fois, vous êtes en quête de vérité et visiblement, vous ne reculerez devant rien. Vous êtes même préparé avec un plan et tout ce qui va avec. A croire que cette quête du savoir a chassé tout reste, semblant bien plus importante que tout le reste. Mais qui ne serait pas curieux de savoir ce que le gouvernement peut bien cacher dans cet endroit aussi mystérieux ? Tu espères tout de même ne pas te faire prendre, il ne manquerait plus que cela… Et tu en connais un qui ne manquera sans doute pas de te faire la morale.

Tu exposes alors ton plan. Parce qu’il ne faudrait pas foncer tête baissée dans cette entreprise périlleuse. Réfléchissant encore à certains détails, tu te mordilles la pulpe du pouce droit. Tu hausses doucement les épaules à la suggestion de ton ami. Le contenu d’un camion qui permettrait d’en savoir plus ? Certes mais cela ne vous mettrait pourtant pas hors de danger. Parce que si jamais il y a des êtres humains dedans ou qui arrivent, vous êtes fichus. D’un autre côté il a raison, cela vous permettra d’avoir des éclaircissements. Pour l’heure, vous n’aurez pas plus d’informations si vous ne vous bougez pas de cette table. C’est donc ans plus attendre que tu remballes tes affaires et te prépare pour la longue route qui vous attend. Tu as conscience que la zone où vous allez vous rendre n’est pas forcément un lieu adéquat pour des vacances. Après tout, c’est une zone militaire de haute sécurité. Tu hausses légèrement un sourcil quand le jeune homme te parle de gadgets pour brouiller les détecteurs et les caméras. Comment il a pu avoir ça ? Ce n’est pas le genre d’objet qu’on trouve en décoration chez monsieur tout le monde. Enfin pour le coup tu t’en moques un peu de comment il a eu tout ça, ce qui compte c’est qu’il les ait et qu’on ne vous attrape pas avec ce genre de matériel. Il ne vous reste donc plus qu’à vous mettre en route pour aller au beau milieu du désert du Nevada. Et à croiser les doigts pour que ton statut d’ufologue vous permette de rentrer facilement sur la base. Pour l’heure, il vous faut un véhicule qui vous permettra d’aller aussi loin. Te voilà donc partie pour louer une voiture, tu optes pour un Range Rover. Parce que confort sur ce type de terrain et surtout… Le dieu Climatisation !

Tu prends donc la direction adéquate. Tu sens d’avance que tu vas mourir quand il faudrait ouvrir ta vitre et laisser entrer la chaleur extérieure. Pour le moment, vous êtes tranquilles avec la climatisation. C’est bien quelque chose dont tu n’avais pas vraiment besoin quand tu te trouvais à New York. Tu ne commences pas à angoisser mais presque. Parce que tu ne sais pas à quoi t’attendre m’algré tout. Ta venue n’est pas forcément prévu sur la base donc tu commences à te demander si on va vraiment te laisser passer. Du coup, tu tentes de te changer les idées en demandant des nouvelles à ton ami d’enfance. Parce que même si vous ne vous lâchiez pas étant enfant, les études et aléas de la vie ont fait que vous vous êtes un peu perdu de vue. Mais viens finalement le moment où une entrée se profile à l’horizon. Tu baisses alors ta vitre, te présente, tends ta carte. Tu n’aimes pas la tournure que prend déjà la situation… Le garde semble douter de ton identité puis du fait que tu puisses bien accéder à la zone. Je lançais alors un petit regard en coin à mon compagnon d’aventure. « Tu devrais planquer ton sac… » Tu reportes alors ton attention sur le garde, qui a un combiné de téléphone collé à l’oreille, semblant attendre des informations en te surveillant.

made by roller coaster

_________________
WE'LL BE COUNTING STARS | Hope is a four letter word. Take my money, watch it burn. Everything that downs me makes me wanna fly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Beat of a breaking heart
Levi Schmitt
Masculin
Messages : 227
Date d'inscription : 07/11/2018
Localisation : La ville de Seattle
Famille : Une mère trop protectrice
Profession : Interne en chirurgie
Beat of a breaking heart
MessageSujet: Re: X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead EmptySam 22 Juin - 11:52

X-Files : Aux frontières du réelFeat Levi et Sinead
NOM
Prénom
NOM
Prénom
La zone 51, on n'avait pas trouvé meilleur endroit pour lancer nos recherches extra-terrestres. On savait pertinemment que  le site était hautement sécurisé , qu'il nous serait difficile d'y pénétrer et qu'on aurait des problèmes si par malheur , on nous prenait sur le fait accompli … Mon regard s'éclaircit face à ce plan que ma partenaire avait déroulé sur la table  ; on risquait de très gros ennuis en franchissant ces portes blidées, mais rien semblait en mesure de nous faire abandonner ce projet.  C'était comme -ci  que , chacun de nous cherchait à prouver quelque chose en faisant cela.. Et c'était peut-être bien la raison  après tout.  J'ignore absolument  tout de la vie actuelle de mon amie, ne l'ayant pas vu depuis les bancs d'école  mais pour ma part, je luttais encore pour faire ma place dans cette société , à travers toutes ces moqueries qui me poursuivent comme des ombres.. On me prenait pour un looser, un idiot,  un binoclard sans le moindre intérêt et tout cela avait un peu trop duré à mon goût.  A cette pensée mon regard se rembrunit,  sans que je ne quitte mon objectif des yeux, j'avais besoin d'accomplir certaines choses pour me valoriser.. Et même si toute cette mission allait rester entre nous deux, je pourrais me vanter secrètement de l'avoir fait , et d'y avoir vu des choses incroyables et top secrètes. Je pris une profonde inspiration, redoublant de concentration sur la manière de pénétrer cet endroit, on s'était présenté au Nouveau Mexique sans plan et là dans ce café , on déballait grossièrement toutes nos idées.  Ça paraissait plutôt risqué et pourtant j'étais certain qu'on pourrait  mettre quelque chose de brillant en place. Après tout on était, à juste titre, des génies et en associant nos deux cerveaux, on l'était d'autant plus. Puis un ami à moi , qui était autrefois dans l'armée et un  hacker de surcroît, m'avait fabriqué des petits appareils qui allaient bien nous servir pour mettre à bien notre mission .  ... La rousse repliant toutes ses affaires , je l'imitai en rangeant les miennes dans mon sac. Je pouvais d'ores et déjà sentir mon cœur cogner démesurément dans ma poitrine. Un mélange d'excitation et de peur...Car oui toute cette affaire me faisait un peu peur, on ignorait tout de ce qu'on allait rencontrer là-bas. De nouveau , je pris une profonde inspiration , déposant un billet sur la table pour régler mon café, pour enfin me lever. La vérité n'attendait plus que nous et j'avais grande  soif d'elle, bien évidemment, sinon je ne serais pas là. Mais dans l'heure , il fallait déjà trouver un véhicule pour parcourir tout ce désert et nous rendre ainsi à notre objectif .. A peine sommes nous sortis de ce café, que je pouvais sentir la chaleur nous brûler la peau.. Ça changeait  littéralement du climat  humide et pluvieux de Seattle , pour le coup j'aurai du prendre des lunettes avec des verres qui se teintent. Mon regard balayant vivement l'horizon flouté par la chaleur, j’emboîtai aussitôt le pas de mon amie qui semblait savoir où louer une voiture pour entreprendre cette aventure au fin fond du désert.. Je n'étais pas sure du «  dans quoi on s'embarquait » , mais à présent qu'on avait fait les premières démarches, il serait stupide de reculer en si bon chemin.  Mon amie semblait cependant  nerveuse , ce que  je pouvais amplement  comprendre au vu de la nature de notre mission  , c'était facile d'en parler à travers le net et de déplier des cartes en « supposant que » mais on avait rien de très concret sur ce qui nous attend là-bas et il y avait de forte chance pour qu'on nous attrape et qu'on finisse en prison.   En tout cas ce désert me paraissait sans fin à travers la vitre jusqu'au moment où une porte se dessina tel un mirage, c'est alors que la rousse me dit de ranger mon sac.. Il ne fallait pas que le garde , à qui elle avait remis sa carte , me le prenne pour le fouiller. Rapidement, je m'exécutai avant de tendre à mon tour une carte entant que chirurgien..Il en fallait pour ouvrir les petits hommes verts et les étudier. Puis j'avais apporté quelques spécialités en liens avec la science et la recherche extra-terrestre. Je me pinçai de nervosité les lèvres alors que l'homme était toujours en communication pour obtenir l’autorisation de nous faire entrer dans le périmètre. C'était long et anormal... Je n'aimais pas vraiment ça..

_________________

Levi " glasses" Schmitt

“C'est moi qui fait le monde, c'est toi aussi, c'est pas lui qui nous fait, dis moi c'que tu sais, dis moi quand tu saignes, dis moi quand tu m'aimes, dis moi quand tu fuis. - Georgio.”
(c)miss pie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
people who need people
Sinead McPhee
Féminin
Messages : 324
Date d'inscription : 28/12/2018
Age : 25
Localisation : Seattle
Famille : Molly (58 ans) mère ♦ Baecan (61 ans) père ♦ Daireen (36 ans) grande soeur ♦ Elijah (33 ans) et Hayden (30 ans) grands frères ♦ Maeve (27 ans) jumelle
Profession : Ufologue
people who need people
MessageSujet: Re: X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead EmptyMer 26 Juin - 10:49

X-Files : aux frontières du réel

La vérité est ailleurs

Tu roules jusqu’à arriver à la fameuse zone. Le trajet s’est plutôt bien passé, sans doute un peu trop bien à ton goût en fait. Parce que quand les choses sont trop calmes, ce n’est pas forcément bon signe à ton sens. On ne sait jamais ce qui risque de nous tomber dessus. Tu n’es pas forcément parano ou même superstitieuse mais pour le coup, tu deviens clairement méfiante. Ce n’est pas forcément normal de pouvoir prendre la direction de ce lieu aussi facilement. Il doit bien y avoir des éléments de sécurité non ? Tu commences à te demander si on ne sait pas déjà que vous approchez du lieu en fait. Enfin tu sais bien que ce n’est pas comme dans les films. Après tout, ce n’est pas comme dans Men in Black, on ne va pas vous neurolyser si vous trouver quelque chose de louche n’est-ce pas ? Décidément, tu regardes un peu trop de films parfois… Et encore, là tu te retrouves à penser à un film de sciences fiction alors que tu es plutôt du genre princesses Disney en générale. Non, tu ne dois pas commencer à penser au pire ! Pourtant, tu ne peux pas vraiment t’en empêcher. Tu as un mauvais pressentiment, tu as cette impression qu’il va vous arriver quelque chose qui n’était pas du tout prévu. Mais tu n’arrives pourtant pas à deviner quoi. Quelque chose te dérange en cet instant et tu n’arrives pas à mettre le doigt dessus. Et cette idée tourne en boucle dans ta tête, encore et toujours. Elle n’en fini pas de te marteler le crâne alors que tu arrives sur la zone et tends ta carte à un garde.

Il te semble incroyablement long à demander des informations, l’oreille vissée à son combiné. Tu commences à stresser un peu, tes mains se crispent sur le volant de la voiture. Le voilà qui revient, te rends ta carte et prends finalement celle de Levi. Et à nouveau, le voilà qui passe un temps fou. Et puis finalement, il vient rendre la seconde carte et la grille s’ouvre. Bon, il faut croire que nos métiers ça aide un peu finalement. Puis ce serait étrange tout de même qu’une ufologue se fasse refuser l’accès non ? Il t’indique dans quel endroit te rendre pour garer ta voiture. Parce que tout de même, tu ne peux pas la laisser en plein milieu du passage, c’est plutôt logique. Tu suis alors la direction indiquée par le garde. Tu fronces légèrement les sourcils en voyant que tu vas devoir te garer entre quelques véhicules beaucoup plus imposants que celui que tu as loué. Bon, ce n’est pas un souci de se garer, c’est plutôt le lieu en lui-même qui te surprends. Ils n’ont pas de parking réservé pour les véhicules légers ? Une fois la voiture arrêtée, tu en descends. Tu n’as cependant pas le temps de dire ouf. Sans que puisse avoir le temps de comprendre ce qui t’arrive, voilà que tu te retrouves avec quelque chose sur la tête qui bloque ta vue. Tu commences par te débattre et lâches un cri en sentant une aiguille s’enfoncer dans ta chair. Et voilà que tu sombres rapidement. Un véritable trou noir duquel tu n’arrives tout simplement pas à t’extirper.

Lorsque tu émerges, tu ne vois rien de ce qui se passe autour. Tu sens par contre des liens au niveau de tes poignets et de tes chevilles. Non mais là, quelque chose cloche vraiment ! Il faut croire que tes agresseurs du moment remarquent que tu commences à bouger puisqu’ils t’enlèvent le sac que tu as sur la tête. Tu clignes des yeux, aveuglée par une lumière qui est clairement artificielle. Une fois habituée, tu regardes autour de toi. Levi est là aussi, dans une posture aussi peu confortable que la tienne. Tu tentes de t’installer un peu mieux mais les liens mordent la chair de tes poignets, te faisant alors grimacer. Le sac à dos de ton ami est là aussi. Ont-ils déjà regardé dedans ou pas encore ? Puis tu t’attardes finalement sur vos ravisseurs. Et là, tu pars dans un  grand éclat de rire. Ces types sont le cliché même des Men in Black. Le costard, les lunettes, c’est juste impossible là de ne pas rire en voyant ça. « C’est une blague ? Vous allez bientôt nous dire que vous êtes les Agents K et J des Men in Black et que vous allez nous neurolyser ? » C’est presque à croire que tu vis dans un film de sci-fi. Et tu n’arrives pas à être sérieuse tellement la situation te semble loufoque ! « Qui êtes-vous et que venez-vous faire ici ? » La voix d’un des types de calme instantanément. Non pas qu’il soit vraiment effrayant à ton sens mais il a quelque chose qui en impose. « C’est écrit sur nos cartes. Je suis Sinead McPhee et je suis ufologue. Et mon ami est chirurgien. Qu’est-ce qu’il vous faut de plus que nos noms ? » Vos cartes sont vraies et ils remettent cela en doute. Pour un peu, si tu n’étais pas attachée lui lui en aurait collé une. Sauf que là, tu es bloquée. « Où sont vos autorisations ? » Là par contre tu optes pour le silence radio.

made by roller coaster

_________________
WE'LL BE COUNTING STARS | Hope is a four letter word. Take my money, watch it burn. Everything that downs me makes me wanna fly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

X-Files : Aux frontières du réel Feat Sinead

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [info] X-Files Comics
» [Butcher, Jim] Dresden Files - Tome 1: Dans l'oeil du cyclone
» the freddy files 2009
» X-Files - Premium Collection Box Set
» [Jeu vidéo] Mystery Case Files : Dire grove

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heartbeat: au coeur de l'urgence :: Zone de crossover :: Une dose de morphine :: Autre chose-