Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis 1542452352-vx
Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis 1542452638-vx
Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis 1542454893-vx
Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis 1542455974-vx



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour/Bonsoir Invité Bienvenue sur Heartbeat: au coeur des urgences
l'unique rpg inspiré des séries médicaux, policières et de leur spin off le forum a ouvert officiellement ses portes le 02/09/2018.
N'hésitez pas à voter pour le forum sur nos différents topsites ICI et un joli petit mot sur notre page sur PRD

Partagez
 

 Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Beat of a breaking heart
Andrew DeLuca
Masculin
Messages : 335
Date d'inscription : 02/09/2018
Localisation : Seattle
Famille : Ma mère est morte d'un AVC , pas trop de contact avec mon père et ma soeur Carina travaille avec moi au Seattle Grace
Profession : Résident en chirurgie
Beat of a breaking heart
MessageSujet: Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis EmptyMar 1 Jan - 1:45



   
Non lo vedi che io vivo di te

Plus on s’empêche de l'aimer, plus on a envie de l'aimer...C'est comme ce besoin de mourir pour réapprendre à vivre. Ou encore ce besoin de s'approcher du vide pour soigner son vertige.  Nous vivons dans un monde où chaque sentiment , acte deviennent totalement paradoxales.  Cette nuit là était toute particulière pour moi, il était plus de minuit et je n'étais pas dans mon lit à chercher le sommeil, mais dehors, à courir pour échapper à quelqu'un ou quelque chose... C'était ce que je faisais de mieux, fuir encore et toujours fuir...Mais cette fois-ci ce n'était pas mon passé qui me rattrapait mais un homme dangereux, qui m'avait suivi depuis une ruelle obscure.  Je ne serais vous dire si l'inconnu portait un couteau aiguisé ou bien une arme à feu, sa silhouette suffisait pour éveiller des scénarios sanguinaires, où je serais bien évidemment la victime de ce tordu. Après l'avoir semé en tournant sur ma gauche, je repris péniblement  mon souffle, avant de me présenter au premier bâtiment qui se trouvait sur mon chemin. Ce n'était pas du tout mon quartier, mais celui ou vivait Travis, curieux que mes pas m'ont amené jusqu'à son domicile. Je pris une profonde inspiration mon regard sombre scrutant les alentours avant de passer la porte du bâtiment qui n'était pas fermée , une chance que quelqu'un l'avait cassé en-tout cas, j'ai pu monter  l'escalier. J'avais appris d'une amie que Travis n'était plus en couple,  ce qui aurait du m'enchanter, mais  après notre dernière discussion devant le Seattle Grace je n'avais pas cherché à le revoir ni même le contacté. J'avais essayé de passer à autre  tout simplement..Pourtant ce jour là j'avais décelé quelque chose de plutôt positive dans ses yeux. Je marquai une hésitation arrivé à sa porte, mon poing prêt à taper se défaisant pour simplement presser la sonnette de mon index. Intérieurement je priais tous les archanges de Dieu pour qu'il soit là et surtout pas endormi profondément. Il était désormais une heure du matin, mais de toutes mes connaissances c'était de sa protection dont j'avais besoin. Je soupirai, puis entendant comme des pas derrière moi, finis par entrer sans y être invité. Il faisait nuit noire à l'intérieur et mon vacarme n'allait pas tarder à l'attirer jusqu'à moi. Cherchant dans un premier temps le verrou de la porte, ma main  caressa le mur dans l’espoir d'y rencontrer un interrupteur. Je n'étais pas sur que Travis croirait à mon histoire de psychopathe à mes trousses, la première chose que le pompier me demandera  sera surement les raisons de  ma présence dans son appartement. Lui qui connait mes sentiments pour lui.. Lui pour qui j'étais prêt à tout.. Me retournant abruptement, après avoir ouvert la lumière, je tombai sur le premier concerné. Après tout ce temps on se revoyait enfin, en l'espace de quelques secondes j'avais oublié l'ombre mouvante qui m'avait suivi...L'heure tardive et toutes ces choses que j'avais pu faire de stupides pour l'oublier.  C'était comme revenir en arrière et reprendre là où nous étions arrêtés. Travis.. Euh je peux tout expliquer.. Je marquai une hésitation, puis passant ma main le long de la nuque repris. Je sortais d'une fête quand quelqu'un m'a suivi... Alors j'ai dévié de trajectoire jusqu'à pouvoir le semer.. Mais la porte du bâtiment est cassée et je crois qu'il est aussi à l'intérieur.  Je suis désolé pour tout ce qui s'est passé entre nous, s'il te plait protège moi de ce psychopathe. Je n'ai pas envie qu'on me retrouve en petits morceaux dans le caniveau.   A ma manière de parler on devinait que la fête avait été bien arrosée, toutefois je savais de quoi je parlais et cet homme n'était en rien le fruit de mon imagination.

©️ CPROJECT FOR STW.

_________________


You gotta be there for me tooLa douleur peut se manifester sous différentes formes. Ça peut être un petit pincement, une légère irritation, une douleur lancinante, une douleur que l'on supporte tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cause we got the fire
Travis Montgomery
Masculin
Messages : 198
Date d'inscription : 02/09/2018
Localisation : Seattle, Washington, USA
Famille : Ses parents, Monsieur et Madame Montgomery. Il est enfant unique.
Profession : Pompier/ambulancier à la Caserne 19.
Cause we got the fire
MessageSujet: Re: Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis EmptySam 2 Mar - 22:45

Non lo vedi che io vivo di te

Il était un peu plus d’une heure du matin lorsqu’un fort bruit m’a sorti de mon sommeil agité. J’ai dû prendre quelques instants pour comprendre qu’il s’agissait d’un individu qui frappait à ma porte. Mais qui pouvait être ici, à une heure pareille ? Ce n’est pas sans difficulté que je me suis extirpé de mon lit. En arrivant tout près de l’entrée, la lumière s’est allumée. Mes yeux se sont fermés, alors que ma main droite s’est relevée dans mon visage, le temps que ma vision s’habitue à la soudaine clarté. C’est à ce moment que je me suis rendu compte qu’il y avait quelqu’un à l’intérieur de mon appartement et qu’on avait arrêté de frapper à ma porte. La personne avait réussi à entrer… Et je savais que ce n’était pas Grant, puisque nous nous sommes séparés, il y a quelques semaines déjà. Je n’avais pas été le même depuis ma dernière visite à l’hôpital, depuis ma petite discussion avec Andrew. Il m’avait avoué ressentir quelque chose pour moi et j’avais très mal géré la situation. Jusqu’à présent, j’avais réussi à me tenir loin des urgences de l’hôpital où il travaillait, mais je savais qu’il ne s’agissait que d’une question de temps avant de nous recroiser. Lorsque ma vision s’est finalement ajustée, j’ai pu avoir une meilleure idée de la personne. Andrew. Il semblait être dans tous ces états. « Travis.. Euh je peux tout expliquer.. » Je l’ai regardé, inquiet. « Je sortais d’une fête quand quelqu’un m’a suivi… Alors j’ai dévié de trajectoire jusqu’à pouvoir le semer.. Mais a porte du bâtiment est casée et je crois qu’il est aussi à l’intérieur. Je suis désolé pour tout ce qui s’est passé entre nous, s’il te plait protège moi de ce psychopathe. Je n’ai pas envie qu’on me retrouve en petits morceaux dans le caniveau. » Je me suis approché, j’ai agrippé ces poignets pour l’attirer vers moi et de le forcer à prendre place sur le canapé, pas très loin. Il avait besoin de se calmer. Je me suis agenouillée devant lui, avant d’ouvrir la bouche. « hey… Ne t’inquiète pas. Tu es en sécurité maintenant. Personne ne s’en prendra à personne… Et tu ne seras pas en petits morceaux dans le caniveau, je ne laisserai personne te toucher, crois-moi! » Un léger sourire compatissant s’est dessiné sur mon visage. Étrangement, j’étais content qu’il est pensé à moi, dans ce genre de situation. De toutes les personnes de son entourage, il avait fait un énorme détour pour venir se réfugier chez moi.


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beat of a breaking heart
Andrew DeLuca
Masculin
Messages : 335
Date d'inscription : 02/09/2018
Localisation : Seattle
Famille : Ma mère est morte d'un AVC , pas trop de contact avec mon père et ma soeur Carina travaille avec moi au Seattle Grace
Profession : Résident en chirurgie
Beat of a breaking heart
MessageSujet: Re: Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis EmptyLun 4 Mar - 10:06



   
Non lo vedi che io vivo di te

Ses mains se refermant sur mes poignets, mon regard sur lui devint plus transi. Après toutes ces semaines à l'oublier , je n'avais fait que de l'aimer davantage.. Et aujourd'hui qu'il jouait les chevaliers servants, je fondais littéralement sous la douceur de ses yeux. Je ne désirais qu'une chose en cet instant, c'était de l’appartenir entièrement, de me donner corps et âme à ce pompier qui m'avait incendié  . Il était libre et je me demandais bien ce qui me retenait encore de l'embrasser. A cette pensée, je me mordis la lèvre inférieure , sans rompre ce moment si troublant qui s'était installé entre nous. Je savais que l'alcool devait aussi me jouer des tours, mais cette illusion me réchauffait entièrement le corps.  Je pourrais faire une autopsie de son cœur pour en délivrer ses vraies sentiments.  C'est alors qu'il m’orientai vers le canapé pour me forcer à m’asseoir. J'étais pourtant pas si mal pour une personne qui plus tôt, avait été poursuivi par  un dangereux personnage.. Enfin je crois, tout semblait confondu en moi. « hey… Ne t’inquiète pas. Tu es en sécurité maintenant. Personne ne s’en prendra à personne… Et tu ne seras pas en petits morceaux dans le caniveau, je ne laisserai personne te toucher, crois-moi! » Je lui adressai un léger sourire sans le quitter des yeux, ils pétillaient d'ivresse et de passion. Oh oui après toutes ces semaines de travail pour l'oublier, j'en étais arrivé au point zéro...Et là ce soir, je retombais  tout bonnement  amoureux de cet homme, dont j'avais fait les premiers soins avant de le confier à notre experte cardio-thoracique.  Je lui avais déjà fait part de mes sentiments, alors je n'avais rien à dissimuler de plus et ce soir je n'avais plus aucune fierté d’âme.. On fait toujours confiance aux pompiers.. Le pompier est un vrai symbole d’héroïsme et je me sentais déjà  en sécurité. D'ailleurs c'est curieux que mes pas m'ont ramené ici, peut-être qu'à la sortie de cette fête, j'avais eu la ferme décision de dialoguer avec.. A vrai dire , j'en avais pas le souvenir. En-tout cas, cela m'aura permis de le revoir et de me rendre compte de mon erreur monumental.  Il était si mignon, avec son petit visage d'ange parsemé de taches de rousseurs.. Vraiment, il inspirait que de l'innocence contrairement à moi , qui éprouve un certain plaisir à jouer avec les flammes de l'Enfer.  Sur cette pensée, je rapprochai mon visage dangereusement , mes lèvres venant alors frôler les siennes , sans jamais trouver le courage de se poser. Je ne savais pas s'y j'en avais le droit et puis...Brusquement voilà que la porte s'ouvre sur nous.  C'était mon assaillant.. Son visage je le connaissais , des souvenirs de cette soirée venant se bousculer dans ma tête. Je l'avais littéralement chauffé pour finalement repousser ses avances, alors qu'il était devenu plus exigeant de moi. Encore un moyen de se guérie de Travis, en vain.. Car il n' y avait que cet homme pour qui j'éprouvais ce type d'attirance. Il n' avait rien dit qu'il avait pointé son arme sur nous , j'avais froissé son ego de manière démesuré et il était sur le point de m'abattre pour ça. Mon cœur s'emballa , et à présent qu'allait-il réellement se passer ? .

©️ CPROJECT FOR STW.

_________________


You gotta be there for me tooLa douleur peut se manifester sous différentes formes. Ça peut être un petit pincement, une légère irritation, une douleur lancinante, une douleur que l'on supporte tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
In love with a criminal
La Faucheuse
Messages : 567
Date d'inscription : 01/09/2018
In love with a criminal
MessageSujet: Re: Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis EmptyLun 4 Mar - 10:06

Le membre 'Andrew DeLuca' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le destin' :
Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis 1549279809-desss
Résultat : 3


 
Intervention du destin
La faucheuse
come with me, let me show you, i know how to, oh please let me dance with you ; let me fly with you, oh please baby, please dance with me, i know you want it too
La mort est au rendez-vous , un homme est sur le point de faire un double homicide dans un appartement situé en plein cœur de Seattle. La tension monte , à l'instar des palpitations cardiaques des deux victimes , cet individu à l'air déterminé, il n'est surement pas à son premier meurtre. Le fait que Andrew repousse ses désirs cette nuit là , l'a mis dans une colère noire , c'est l'élément déclencheur  de ce psychopathe. C'est à @Travis Montgomery d'agir en faisant appelle au dés capricieux du Destin , mais cela reste qu'une option.

 
(c) princessecapricieuse

 

_________________
undercover
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hearbeat.forumactif.com
Cause we got the fire
Travis Montgomery
Masculin
Messages : 198
Date d'inscription : 02/09/2018
Localisation : Seattle, Washington, USA
Famille : Ses parents, Monsieur et Madame Montgomery. Il est enfant unique.
Profession : Pompier/ambulancier à la Caserne 19.
Cause we got the fire
MessageSujet: Re: Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis EmptySam 4 Mai - 21:38

Non lo vedi che io vivo di te

« On fait toujours confiance aux pompiers.. » Il n’avait pas tort. Les pompiers avaient toujours été perçu comme des héros, qui risquaient leurs vies pour sauver celles des autres. J’étais à la fois flatté et curieux par ces paroles. Est-ce qu’il avait fait tout ce chemin jusqu’à mon appartement, parce qu’il me faisait confiance à moi, Travis ou parce que j’étais pompier.  Peut-être les deux? En tous cas, c’est la réponse que je préférais. Puis, alors qu’il semblait se calmer, son visage s’était dangereusement approché du mien, et contrairement au précédent refus, je n’avais qu’une seule envie : l’embrasser. Grant n’était plus dans ma vie depuis plusieurs semaines et malgré les bons moments que nous avions vécus, toute bonne chose à une fin et je ne pouvais m’empêcher d’être heureux, même si j’avais tout fait pour éviter Seattle Grace, pour l’éviter lui. Cependant, je ne pouvais échapper au Destin bien longtemps. Le voilà qu’il débarque chez moi, au beau milieu de la nuit, en panique et me demandant mon aide. Comment refuser? Ce n’était pas, de toute façon. Nos lèvres s’étaient à peine frôler que ma porte s’est violemment ouverte, montrant un homme en colère. Avant même que je puisse dire quoi que ce soit, le même homme a pointé une arme sur nous. J’ai alors compris qu’il s’agissait du mystérieux psychopathe qui l’avait suivi à la sortie du bar. Je me suis relevé, levant les mains dans les airs. Mes yeux n’arrivaient plus à quitter l’homme et son arme pointé sur Andrew et moi. J’aurais bien voulu discuter avec lui, mais il ne semblait pas ouvert à cette idée… Mais je ne pouvais pas rester là, à ne rien faire. Mon cœur battait fortement contre ma poitrine et il n’y avait pas un instat à perdre. C’était nous ou lui. J’ai alors décoché un regard vers Andrew avant de me lancer vers notre assaillant, pour essayer de le désarmer.


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
In love with a criminal
La Faucheuse
Messages : 567
Date d'inscription : 01/09/2018
In love with a criminal
MessageSujet: Re: Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis EmptySam 4 Mai - 21:38

Le membre 'Travis Montgomery' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le destin' :
Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis 1549279809-desss
Résultat : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hearbeat.forumactif.com
In love with a criminal
La Faucheuse
Messages : 567
Date d'inscription : 01/09/2018
In love with a criminal
MessageSujet: Re: Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis EmptySam 11 Mai - 12:06


 
Intervention du destin
La faucheuse
come with me, let me show you, i know how to, oh please let me dance with you ; let me fly with you, oh please baby, please dance with me, i know you want it too
L'homme ne s'attendait surement pas à une telle audace, et de ce fait perdit tous ses moyens, jusqu'à même lâcher l'arme dans sa lutte contre le pompier de Seattle. Bravo @Travis Montgomery  tu as neutralisé l'assaillant avec brio, et te voilà sain et sauf à l'instar de ton ami @Andrew Deluca . Il est désormais temps de le livrer à la police , pour le mettre hors état de nuire. C'est donc à toi @Andrew Deluca d'intervenir et je mets fin pour le moment aux dés.

 
(c) princessecapricieuse

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hearbeat.forumactif.com
Beat of a breaking heart
Andrew DeLuca
Masculin
Messages : 335
Date d'inscription : 02/09/2018
Localisation : Seattle
Famille : Ma mère est morte d'un AVC , pas trop de contact avec mon père et ma soeur Carina travaille avec moi au Seattle Grace
Profession : Résident en chirurgie
Beat of a breaking heart
MessageSujet: Re: Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis EmptyJeu 16 Mai - 10:21



   
Non lo vedi che io vivo di te

Avec un peu d'alcool dans le sang, on est toujours plus audacieux dans nos mots, dans nos gestes .. Et ce n'était pas pour rien que mes pas m'avaient t conduit jusqu'à son appartement ce soir là, jusqu'à lui..Jusqu'à ses bras réconfortants  et son sourire bienveillant. Après tout ce qui s'était passé entre nous, je n'ai pas su me résoudre en ce qui le concerne. Et plus j'ai essayé de l'oublier plus je m'étais mis à l'aimé éperdument. Cette sexualité me faisait pourtant peur, moi qui jusqu'à présent avais coutoyé la gente féminine, sans trop de succès non plus. IL arrive à chaque fois que je me retrouve déçu à m’apitoyer sur mon triste sort.  Rien avait de sens jusqu'à ce qu'il passe les portes des urgences sur ce brancard...et là, j'ai commencé à prendre soin de ce tout nouveau patient, pressant chaque hémorragie pour le maintenir en vie. Puis , à bien le regarder j'ai ressenti quelque chose de nouveau et de non soupçonné, c'était comme tomber des nues ou encore amoureux pour la toute première fois. Ses organes étaient passé entre mes mains couverts d'un latex et j'ai apprécié prendre soin de cet homme, une manière plutôt curieuse de le caresser de mes sentiments ; Mais là encore j'ai très vite déchanté , et après lui avoir ouvert mon cœur j'ai commencé à sombrer .. D'une chute  vertigineuse qui m'aura conduit à cette soirée où,  j'ai repoussé cet autre homme.  Un type instable qui de bien des manières m'aura finalement rappelé mon père.. C'est alors qu'il a commencé à me suivre dans la nuit noire, empruntant les mêmes raccourcis que moi... Il me voulait du mal cela ne faisait pas le moindre doute.

J'ai finalement trouvé refuge chez Travis,  sans me soucier une seule seconde de ce que j'allais pouvoir lui dire ou ressentir en le rencontrant. Je savais qu'il n'était plus avec l'autre, alors d'une certaine manière mon espoir s'était embrasé. Et finalement nos lèvres s'étaient dans un frôlement dès plus agréable.. De quoi vous arracher une chamade...De qui vous rendre tout chose. Mais alors qu'on s’apprêtait enfin à rompre la distance , l'homme fit à son tour irruption dans ce salon, en braquant une arme sur nous. Il allait sûrement penser que Travis est mon petit ami..Ce qui n'était pas tout à fait vrai. Il était l'une de mes raisons de boire ce soir, avec le retour de mon paternel.. Travis se levant du canapé, avec les deux mains en l'air , je voulus le retenir mais aucun mot de dépassait le seuil de mes lèvres. Que cherchait-il exactement ? Il n'était sûrement pas enclin à la discussion, d'ailleurs notre assaillant n'avait rien dit depuis qu'il avait franchi sa porte. Puis c'est au moment où il arma son revolver que Travis se décida à se jeter sur lui. Imprudence ou courage mon avis était partagé alors que de mon coté, je sortis mon portable de ma poche pour appeler la police. Mon coeur était serré , j'avais si peur qu'il blesse Travis. L'homme de la soirée, perdant maladroitement son arme dans la lutte, je pris mon courage à deux mains et le ramassai aussitôt pour le pointer sur lui. Je maintenais fermement l'arme pour ne pas céder à mes tremblements, mélange de peur et d'alcool qui se dissipait durement de mon sang. Cette soirée n'avait pas pris la tournure escompté et je me demandais bien ce qui se serait passé si il nous avait pas interrompu. Travis écarte toi de lui. Avai-je dit au pompier , la police allait arriver à un moment à l'autre et désormais c'était à moi de maitriser la situation. Je le tenais en joue.

©️ CPROJECT FOR STW.

_________________


You gotta be there for me tooLa douleur peut se manifester sous différentes formes. Ça peut être un petit pincement, une légère irritation, une douleur lancinante, une douleur que l'on supporte tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Non lo vedi che io vivo di te Feat Travis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [ROM 2.3.3 / NO SENSE] [08.05.2011] MDJ's ViVO v.2.1.1 [GRI40][2.36.405.8][EXT4][OC/UV]
» Vivo scooters....kit pour rendre les px plus "vintage"
» [INFO] Tablette Asus Vivo Tab RT
» [REQUETE] vivo tab windows 8 32 bits et HTC 8x
» Préparation soirée de fin d'année au café de Paris le 7 Décembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heartbeat: au coeur de l'urgence :: La ville de Seattle :: Habitations-