Hurt (ft. Nicho) 1542452352-vx
Hurt (ft. Nicho) 1542452638-vx
Hurt (ft. Nicho) 1542454893-vx
Hurt (ft. Nicho) 1542455974-vx



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour/Bonsoir Invité Bienvenue sur Heartbeat: au coeur des urgences
l'unique rpg inspiré des séries médicaux, policières et de leur spin off le forum a ouvert officiellement ses portes le 02/09/2018.
N'hésitez pas à voter pour le forum sur nos différents topsites ICI et un joli petit mot sur notre page sur PRD

Partagez
 

 Hurt (ft. Nicho)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptyDim 9 Déc - 17:21

Hurt
Nicholas Grewal &  Jaimie Quinn
Les journées se ressemblaient toutes, et quelque part elles pas exactement. Certes, il y avait un planning à respecter et les soins à prodiguer ne différaient pas d'un jour à l'autre...Mais les patients rendaient les choses différentes. Par ce qu'ils racontaient à Jaimie de leur vie et par leur manière d'évoluer avant de quitter l'hôpital.
Parce que c'était là le but, au fond. Les voir partir "réparés" en espérant qu'ils n'auraient plus à revenir...Avant très longtemps, du moins, et pas pour la même chose.
Des places se libéraient donc, et elles étaient presque aussitôt occupées par de nouveaux patients. Mais ce n'était pas un éternel recommencement, car les choses différaient d'un patient à l'autre.
Des nouveaux, Jaimie en voyait arriver tous les jours. Certains prenaient bien leur hospitalisation, d'autres non. Elle essayait alors tant bien que mal de remonter le moral de ces derniers.
Pour ce soir avant la fin de sa journée, il ne lui restait plus qu'un patient à voir pour un changement de perfusion. Un nouvel arrivé, apparemment. Selon son dossier, il avait été rapatrié du Moyen-Orient, un soldat blessé au combat. Et depuis son arrivé, il n'avait pas encore repris conscience malgré son état stable.
Lorsqu'elle était entrée dans la chambre, Jaimie avait refermé la porte en faisant le moins de bruit possible. Puis elle avait jeté un coup d'oeil rapide au patient qui dormait toujours. Il avait été sérieusement blessé...Mais les médecins étaient confiants. S'il se réveillait, il s'en sortirait.
Doucement, elle décrocha la poche de perfusion de son portant avant de la détacher du tuyeau qui la reliait à l'homme endormi. Puis elle la remplaça par la nouvelle qu'elle suspendit comme la précédente.
La fenêtre de la chambre donnait sur le parc de l'hôpital. Elle était bien localisée et bien éclairée. Jaimie s'en rapprocha afin d'admirer l'extérieur quelques secondes. La nuit était en train de tomber. C'était un peu sombre mais les quelques éclairages au-dehors permettaient d'y voir quelque chose.


   COM
Revenir en haut Aller en bas
Bang you shot me down
Nicholas Grewal
Féminin
Messages : 183
Date d'inscription : 06/12/2018
Age : 28
Localisation : Rapatrié à l'hôpital de Seattle
Famille : Un frère jumeau que je n'ai plus jamais revu, après mon départ pour l'armée.
Profession : Soldat
Bang you shot me down
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptyLun 17 Déc - 22:55


Hurt
De retour chez les vivants
"L'explosion, les hurlements, le souffle coupé et cette douleur atroce. J'étais au sol, du sang me coulant dans les yeux, je me rendis compte que je ne pouvais plus bouger, puis ma vision fini par s'assombrir et plus rien"
"Des hurlements autour de moi, c'était toujours la panique, mais je pouvais sentir qu'on me déplacé, j'avais envie de demander ce qui était en train de se passer, mais à la place je laissé échapper un gémissement, je replongeais alors dans les ténèbres"
"Des bruits, beaucoup de bruit, c'était même assourdissant ... Un hélicoptère! oui je pouvais reconnaître le bruit d'un hélicoptère ... Pourquoi ? Je ne pouvais pas bouger, j'étais sanglé, pourquoi ? Je fus pris de panique mais rapidement la fatigue repris le dessus"
"C'était toujours les mêmes images, le terrain, mon frères d'arme et l'explosion. Toujours les mêmes bruits de fond, les hurlements, les attaques, les sirènes ... Mais je pouvais entendre aussi quelque chose d'autre, plus je me concentrais, plus j'arrivé à mieux entendre ... C'était des bip bip bip"

Plus rien d'autre que des "bip bip bip", une odeur que je ne connaissais que trop bien vint emplir mes narines, je crus être malade, j'en avais la nausée. Depuis combien de temps étais-je allonger ? D'ailleurs ou étais-je ? Je devais ouvrir les yeux, je pouvais le faire, après tout c'était quelque chose de normal, alors pourquoi ça me semblait si dur ? Je venais à peine de légèrement ouvrir les yeux, que je les refermais aussitôt, je fus de suite pris par une horrible migraine, sans oublier les vertiges. J'avais cette sensation de tomber dans le vide ... Je voulais hurler, mais se fut tout le contraire, voila que c'était à peine si je retrouvais une respiration correcte ... J'allais étouffer, j'avais mal au coeur, mal à la tête, je voulais que tout s'arrête, c'était épuisant.
code by bat'phanie

_________________
TRUST MY RAGE
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptyMar 18 Déc - 21:39

Hurt
Nicholas Grewal &  Jaimie Quinn
Tout patient avait un dossier à son nom, et si chaque infirmière ne trimballait pas les archives avec elles, elle prenait le temps de les lire afin de faciliter les choses. Ainsi, Jaimie savait que le patient qui se trouvait dans cette chambre avait pour nom Nicholas Grewal, qu'il était âgé de 38 ans et qu'il avait été rapatrié en urgence d'une zone en guerre. Explosion, apparemment. Et il ne s'était pas encore réveillé. C'était pour cela qu'il y avait encore des appareils autour de lui, afin de veiller à ce qu'il puisse un jour se réveiller.
Certains ne le faisaient jamais malgré les soins, et personne n'y pouvait rien. Enfin, Jaimie espérait que celui-ci y arriverait. Tant d'homme et de femmes comme lui sacrifiaient leur vie pour d'autres...Eux plus que tout autre méritaient de vivre.
Détachant son regard de la fenêtre, elle jeta un nouveau coup d'oeil à l'homme encore inconscient. Il avait beaucoup de bandages. Une déflagration ne se contente pas de produire une onde de choc. Elle brûle et envoie valser sur des choses détruites, causant d'autres blessures encore.
Il avait de la chance, son visage n'avait pas été touché. Certains se trouvaient défigurés au retour de la guerre au point d'avoir recours à une reconstruction de la face partielle ou totale.
Mais alors qu'elle regardait le patient d'un air distrait, elle crut déceler une modification dans son expression. Comme si la perte de conscience s'estompait et qu'il revenait à lui. Sa respiration se fit plus forte et moins passive, et les "bip" de la machine accélérèrent légèrement. Cette fois Jaimie en était sûre, l'homme reprenait conscience.
Elle savait ce qu'elle devait faire. Ne pas paniquer, en premier lieu, et se tenir prête à répondre à ses questions pour le moment oú il reprendrait connaissance. Prête également à aller chercher un verre d'eau au cas où.


   COM
Revenir en haut Aller en bas
Bang you shot me down
Nicholas Grewal
Féminin
Messages : 183
Date d'inscription : 06/12/2018
Age : 28
Localisation : Rapatrié à l'hôpital de Seattle
Famille : Un frère jumeau que je n'ai plus jamais revu, après mon départ pour l'armée.
Profession : Soldat
Bang you shot me down
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptyMer 19 Déc - 21:49


Hurt
De retour chez les vivants
Qu'importe si j'avais des vertiges, qu'importe cette migraine, je n'allais surement pas rester en ces lieux sans rien faire. Mes camarades devaient avoir besoin d'aide, je devais me rendre utile, il était hors de question que je reste allongé ainsi. J'ouvris plus lentement les yeux, cherchant à m'habituer à la luminosité, tout tourné autour de moi, je pris alors une profonde inspiration, pour calmer mes vertiges. J'avais le corps douloureux, mais malgré tout, j'avais ce besoin de bouger. Voulant bouger un bras, je pus sentir que celui-ci était lourd, c'était à peine si j'avais le contrôle de mes membres, j'étais complètement épuisé ... Bien respirer, tentant de regarder autour de moi, c'était encore flou, mais je pouvais deviner une chambre d'hôpital, grimaçant, j'eu comme une poussée d'adrénaline et je tentais dans me relever mais sans succès ... Alors que j'avais roulé au sol, ma tête avec claqué contre le carrelage et j'eu un grognement douloureux, tentant de me débarasser des divers fils qui s'emmêlaient entre eux. Fermant à nouveau les yeux, je senti une présence près de moi, je repoussais celle-ci, cherchant encore une fois à me relever mais sans succès. Ouvrant à nouveau les yeux, j'étais comme pris dans un cauchemar, je ne pouvais plus rien contrôler, je n'avais plus de force, sauf celle d'être "légèrement" en colère, car même me mettre en colère était épuisant. Je voulus reprendre la parole, mais aucun son ne sorti de ma bouche, par contre je fus pris d'une quinte de toux, et je crus que j'allais à nouveau m'étouffer. Puis voila que je commençais à voir des points noirs, je tenté alors de les chasser d'un revers de main, même si je savais que c'était inutile.
code by bat'phanie

_________________
TRUST MY RAGE
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptyJeu 20 Déc - 12:10

Hurt
Nicholas Grewal &  Jaimie Quinn
Dire que l'homme était en train de se réveiller, c'était peu dire. Bougeant d'abord un peu, il ouvrit les yeux, puis tenta brusquement de se réveiller avant de perdre l'équilibre et de s'étaler de tout son long sur le sol de la chambre. Le bruit de la machine, moins constant alors, doubla. Jaimie ne pouvait laisser son patient comme ça. Certaines infirmières du service auraient sans doute paniqué et seraient sorties en courant pour aller chercher un médecin...Mais il y avait plus urgent, et elle pouvait s'en charger seule. S'approchant alors, elle entrepris d'aider l'homme au sol et emmêlé dans ses fils. Mais elle eut un mouvement de recul lorsqu'il la repoussa.
-Attendez, fit-elle, ne bougez pas, je suis là pour vous aider.
S'il s'agitait comme ça, il risquait de se faire mal avec les aiguilles de perfusions en plus de s'emmêler encore plus. Elle ne pouvait pas le laisser se blesser. Repoussant alors une mèche de cheveux dans son dos, elle se pencha de nouveau pour lui prêter main forte.
-Ne bougea pas, lui dit-elle, ou vous risquez vraiment de vous faire mal. Essayez de vous calmer, et tout ira bien.
Il n'avait pas l'air d'y voir clair et tout ce qu'il essayait de prononcer ressemblait vaguement à des grognements. Il essaya de dire quelque chose distinctement, mais il ne parvint qu'à tousser.
-S'il vous plait, lui dit-elle en s'approchant un peu plus. Laissez-moi vous aider. Je suis là pour ça.
Elle devrait lui poser les questions usuelles, s'il connaissait son nom, sa date de naissance et la dernière chose dont il se souvenait...Mais chaque chose en son temps. Pour l'instant, elle devait le désemberlificoter et l'aider à se relever pour se remettre dans son lit. Il était encore trop faible pour se mettre debout.


  COM
Revenir en haut Aller en bas
Bang you shot me down
Nicholas Grewal
Féminin
Messages : 183
Date d'inscription : 06/12/2018
Age : 28
Localisation : Rapatrié à l'hôpital de Seattle
Famille : Un frère jumeau que je n'ai plus jamais revu, après mon départ pour l'armée.
Profession : Soldat
Bang you shot me down
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptyVen 21 Déc - 15:49


Hurt
De retour chez les vivants
Ne plus avoir le contrôle de la douleur, c'était comme retomber en enfance. Mon père qui prenait un malin plaisir à se défouler sur ses fils, ainsi que sa femme. Quand j'étais tout petit, je ne pouvais pas me défendre, je ne faisais que subir, et c'est en grandissant que j'ai appris à gérer la douleur. A ce moment présent, je ne pouvais rien contrôler et j'étais plus qu'en colère, mais ayant aussi peur de retomber dans mes cauchemars. Il y avait une personne proche de moi, mais je ne cessais de la repousser. Me concentrant davantage sur mon environnement, je pouvais deviner à la voix de la personne, que c'était une femme. Sa voix était comme brouillé et je fini par me prendre la tête entre les mains, réussissant à entendre "calmer", "bien", "aider" ... Je fini par cesser de gigoter, relevant la tête vers une femme bien déterminé à ne pas me laisser sur le sol, je fronçais des sourcils, voulant me débrouiller seul, ce qui était une très mauvaise idée. Après une quinte de toux, je me rendis compte que j'avais la gorge très sèche, mais ça n'allait pas m'empêcher de parler!

-Ou ? Jour ?

Je fus à nouveau  pris d'une quinte de toux, mais je pouvais enfin commencer à maîtriser la douleur, ce qui avait le don de ma rassurer, oui, c'était bête à dire ... Même si tout tourné autour de moi, je prenais conscience des lieux, et je m'habitué à cette vision brouillé.
code by bat'phanie

_________________
TRUST MY RAGE
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptyDim 23 Déc - 22:33

Hurt
Nicholas Grewal &  Jaimie Quinn
Les choses ne s'annonçaient pas faciles, mais Jaimie avait été entraînée pour régler toutes sortes de problèmes ici. Et ce n'était pas la première personne qui tombait de son lit. Mais il fallait avouer qu'elle avait rarement vu quelqu'un d'aussi emberlificoté. En y allant doucement, elle parvient à dégager certains câbles. Mais si il continuait de gigoter comme il le faisait, cela risquait de prendre un peu plus de temps que prévu. Finalement, elle lui lui parla et il sembla se calmer un peu.
Puis il essaya de s'adresser à elle, quoiqu'avec grande difficulté.

-Ou ? Jour ? Demanda-t-il.

Jaimie vit par là sa difficulté à s'exprimer, et elle pensa savoir comment y remédier...Partiellement, du moins. Alors après avoir remis un dernier câble en place, elle l'aida à se relever et à s'asseoir sur le lit. Puis elle le laissa se reprendre un instant alors qu'elle allait lui chercher un verre d'eau.
Puis elle répondit à sa question alors qu'elle le lui tendait.

-Nous sommes le  9 decembre 2018, et vous êtes à l'hôpital de Princeton-Plainsboro dans le New Jersey. Vous avez été rappatrié en urgence d'une zone de guerre au Moyen-Orient où vous avez été blessé.

Elle marqua une pause avant de décider de se lancer dans les questions usuelles. Mais il ne fallait pas le brusquer. Il venait de se réveiller après un moment passé dans le coma et il était toujours difficile de revenir à soi dans ce cas.

-Est-ce que vous pouvez me dire votre nom?
Lui demanda-t-elle en surveillant qu'il ne s'étouffe pas avec le verre d'eau.

Il lui faudrait ensuite aller chercher un médecin...Mais pour l'instant, il était de son devoir de s'assurer de ce qui allait et n'allait pas au premier abord.



  COM
Revenir en haut Aller en bas
Bang you shot me down
Nicholas Grewal
Féminin
Messages : 183
Date d'inscription : 06/12/2018
Age : 28
Localisation : Rapatrié à l'hôpital de Seattle
Famille : Un frère jumeau que je n'ai plus jamais revu, après mon départ pour l'armée.
Profession : Soldat
Bang you shot me down
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptyMer 26 Déc - 22:33


Hurt
De retour chez les vivants
Observant l'infirmière, avant de me répondre, du moins j'espérais qu'elle finirait par me répondre, elle m'aida à m'asseoir sur mon lit. Tout tourné autour de moi, j'avais des vertiges, mais hors de question de montrer de la faiblesse. A nouveau j'étudiais la jeune femme en face de moi, celle-ci allant chercher un verre, je ne disais plus rien, me contentant d'observer, n'ayant pas aussi envie de me retrouver à nouveau au sol ... Alors qu'elle revenait vers moi, je pris le verre d'eau d'une main tremblante, avant de boire. L'eau dans ma gorge me faisait beaucoup de bien, j'avais l'impression que ça faisait des semaines que je n'avais pas bu, seulement c'était juste impossible ... Gardant le verre à la main, j'écoutais l'infirmière prendre enfin la parole, et cette fois-ci, je fronçais des sourcils, secouant la tête, d'ailleurs en rien ça n'allait améliorer ma migraine. Encaissant ce que l'infirmière venait de me dire, je voulus à nouveau me relever, seulement je savais comment ça risqué de finir, alors je pris une profonde inspiration, serrant le verre dans ma main assez fort ... J'eu un brusque sursaut, lorsque la femme repris la parole, brisant le verre sur le moment.

-Ce .... Ce n'est pas possible ... J'y étais encore en août ... Je ... Je dois y retourner

Voulant me relever, je fini par m'écrouler sur mon lit, au moins je ne finissais pas au sol ... Je ne me rappelais plus ce qui c'était passé, mes camarades devaient avoir besoin de moi, et si il y avait eu des prises d'otage.

-Je dois y retourner

Bizarrement ... Je fus pris d'une sorte de lassitude, de fatigue ... Mais qu'est-ce qui pouvait bien m'arriver bordel ?
code by bat'phanie

_________________
TRUST MY RAGE
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptyVen 28 Déc - 15:09

Hurt
Nicholas Grewal &  Jaimie Quinn
Lorsque Jaimie revint avec le verre, le patient avait l'air plus calme. Il semblait tendu...Mais au moins il n'était pas retombé. C'était déjà ça...Faute de mieux.
Toutefois lorsque l'infirmière lui révéla la date, il sursauta, laissant tomber le verre qui se brisa sur le coup, laissant des bouts de verre tranchants sur le sol.

-Ce .... Ce n'est pas possible ... Disait-il. J'y étais encore en août ... Je ... Je dois y retourner.

Il voulut se lever mais ses muscles avaient passé un moment endormis. Ils n'étaient plus assez forts pour cela et devraient se rhabituer à travailler. En attendant, ils refusaient de lui permettre de se mettre debout et d'y rester.

-Vous devez rester ici pour le moment, lui expliqua alors Jaimie. Vous êtes resté endormi pendant quatre mois, votre corps n'a pas bougé pendant tout ce temps, il est encore trop faible pour faire quoi que ce soit...Mais nous sommes là pour y remédier. Nous allons vous faire passer des tests afin de voir comment vous pourrez évoluer et d'ici quelques temps vous vous porterez mieux.

En ne comptant que les séquelles physiques et non celles psychologiques. La guerre changeait les gens, leur générait des phobies suite au traumatisme...Le syndrôme de stress post-traumatique, qu'ils y appelaient, ou PTSD (post traumatic stress disorder).

-Je dois y retourner, dit-il encore, las.

Jaimie lui adressa un sourire compatissant avant de se pencher pour ramasser les débris de verre afin que personne ne se fasse mal. Elle-même dut faite attention à ne pas se blesser car en effet, les gros tessons n'étaient pas ceux par lesquels on se blessait. Au contraire, les plus petits étaient les plus vicieux. Elle alla les jeter à la poubelles avant de revenir.

-Pensez d'abord à vous, lui dit-elle. Si vous voulez retourner les aider, vous devez d'abord vous soigner pleinement.

Elle doutait que l'armée le laisse repartir...Mais elle savait qu'il ne fallait pas contredir les patients déjà sous le choc.



  COM
Revenir en haut Aller en bas
Bang you shot me down
Nicholas Grewal
Féminin
Messages : 183
Date d'inscription : 06/12/2018
Age : 28
Localisation : Rapatrié à l'hôpital de Seattle
Famille : Un frère jumeau que je n'ai plus jamais revu, après mon départ pour l'armée.
Profession : Soldat
Bang you shot me down
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptySam 29 Déc - 20:54


Hurt
De retour chez les vivants
Je ne pouvais pas m'empêcher de secouer la tête, il était hors de question que je reste ici, que je ne reste à rien faire, malheureusement mon corps ne me répondait plus. Une grosse perte de contrôle, qui avait le mérite de m'angoisser. Je ne pouvais même plus me lever sans tomber, je n'étais même capable de tenir sur mes jambes, d'ailleurs rien que de rester assis, j'en avais des vertiges. Le regard dans le vide, j'écoutais l'infirmière parler, quatre mois dans le coma ... Non ce n'était pas possible ... Puis lorsqu'elle me dit "d'ici quelques temps", cette fois-ci s'en fut trop pour moi, je continué de secouer négativement la tête, c'était maintenant que je devais y retourner! après je pouvais peut-être refuser ce qui m'arrivait, je ne pouvais pas me lever de ce lit ... Je repris d'une voix grave.

-Non ... Pas quelques temps ...

Malgré mes paroles, je ne bougeais pas, à la limite, on pourrait mon comparer a un gosse qui fait un caprice, seulement c'était plus fort que moi, je ne voulais pas rester, si seulement je pouvais même retourner dans le passé .... D'ailleurs qu'était devenu mes camarades ? Alors que l'infirmière ramasser les bouts de verre ... J'avais brisé celui-ci sans vraiment m'en rendre compte, celle-ci se montré optimiste alors que c'était loin d'être mon cas.

-Moi ? Et eux ? D'ailleurs qu'est ce qu'ils sont devenu ? Si .... Si il y a eu une explosion je ne devais pas le seul ... Nous étions quatre .... Qu'est ce qu'ils sont devenu ?


Ils étaient comme des frères pour moi!
code by bat'phanie

_________________
TRUST MY RAGE
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptyDim 30 Déc - 23:53

Hurt
Nicholas Grewal &  Jaimie Quinn
A l'évidence, les choses allaient ėtre difficiles.Ce n'était pas comme si l'infirmière n'avait jamais eu affaire à de fortes têtes...Mais il fallait toujours dans ces cas là user de véritables trésors de négociation. Et le plus difficile était alors de ne jamais épuiser ses arguments.

-Non ... Pas quelques temps ... Protestait le patient qui n'arrivait pas à bouger de son lit malgré ses efforts.

-Pourtant il le faudra bien, répondit Jaimie. Vous n'êtes pas en état, comment pourrez-vous leur être utile si vous ne leur revenez pas soigné?

A l'entendre, on aurait presque pu croire qu'elle pensait qu'il pourrait y retourner...Et quelque part, c'était la clé. Les 1ere et 2nde guerres mondiales étaient terminées, on ne laissait pas les soldats aller de faire de nouveau massacrer après un rappatriement.

Et alors qu'elle allait jeter les tessons de verre brisé, il lui posa une question, plus distinctement cette fois.

-Moi ? Et eux ? D'ailleurs qu'est ce qu'ils sont devenu ? Si .... Si il y a eu une explosion je ne devais pas le seul ... Nous étions quatre .... Qu'est ce qu'ils sont devenu ?

Jaimie hésita un instant avant de répondre. Elle n'avait pas eu vent d'autres admissions dans son genre à Princeton-Plainsboro et n'avait donc aucune information à ce sujet.

-Je ne sais pas, répondit-elle alors, les soldats sont souvent pris en charge par les hôpitaux militaires proches avant d'être rapatriés en Europe et puis ici...Mais je peux essayer de me renseigner. Pouvez-vous me promettre de vous reposer si je le fais?

Parfois la négociation fonctionnait, et d'autres fois non. C'était assez aléatoire. Le plus important était qu'il prenne du repos. Au moins, il avait l'air de se souvenir des derniers événements ayant précédé sa perte de connaissance. C'était déjà ça...



  COM
Revenir en haut Aller en bas
Bang you shot me down
Nicholas Grewal
Féminin
Messages : 183
Date d'inscription : 06/12/2018
Age : 28
Localisation : Rapatrié à l'hôpital de Seattle
Famille : Un frère jumeau que je n'ai plus jamais revu, après mon départ pour l'armée.
Profession : Soldat
Bang you shot me down
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptyJeu 3 Jan - 21:11


Hurt
De retour chez les vivants
Même si je me retrouvais complètement épuisé, il était hors de question, que je ne patiente "quelque temps", pourtant, alors que je venais de parler, de suite je mettais à nouveau allongé la tête contre l'oreiller, somnolant déjà, alors que je venais juste de me réveiller. L'infirmière répondit avec douceur, et je lui en fus reconnaissant, car celle-ci se contenté de parler avec "logique", et non comme ci je mettais comporté comme un parfais crétin à mon réveil. Qu'est ce que je pouvais répondre à ses paroles ? Je pouvais nier, refuser autant que je le voulais, elle avait raison et j'avais déjà besoin de sommeil, seulement je luttais contre celui-ci. Ne pas fermer les yeux, un combat lamentable avec moi même ... Puis je repensais à mes camarades, si j'avais fini à l'hôpital, qu'était-ils devenu ? Étaient-ils blessés voir pire ? C'était mes frères d'arme, je devais savoir comment ils allaient! je pus voir l'infirmière hésiter, et me regard se remplit d’inquiétude, puis elle finit par me répondre et j'allais devoir m'en contenter.

-Quand étais-je rapatrié ? Pourquoi je ne suis pas allé dans un hôpital militaire ? ... Qu'est ce qui se passe ?

Oui, pourquoi n'avais-je pas fini dans un hôpital militaire ? Qu'est ce qui n'avait pas été avec moi ? Etais-je passé à côté de la mort sans m'en rendre compte ?

-Vous pouvez vous renseignez ? Je ... Oui


Pour ce qui était de me reposer, j'eu un léger soupire, combattant toujours contre le sommeil.

-Je crois que j'ai assez dormi pour le moment

code by bat'phanie

_________________
TRUST MY RAGE
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptyVen 4 Jan - 9:31

Hurt
Nicholas Grewal &  Jaimie Quinn
Jaimie avait eu l'occasion de croiser tous les types de patients durant sa, pour l’instant, courte carrière. Son patient n'était pas le premier militaire rapatrié dont elle avait à s'occuper, mais il n'y avait pas une personne de vraiment pareille. Et là, on pouvait dire qu'elle avait rarement vu quelqu'un semblant aussi dévoué envers ses semblables.

-Quand étais-je rapatrié ? L'interrogeait-il. Pourquoi je ne suis pas allé dans un hôpital militaire ?...Qu'est ce qui se passe ?

Jaimie réfléchit quelques secondes avant de finalement lui répondre:

-Vous y avez été pendant un moment, puis on vous a ramené ici, dans votre pays. C'est plus près de chez vous que de l'autre côté de la planète et cela facilite les choses, si vous avez une famille.

Dans le cas où il en aurait encore une et ne serait pas comme elle qui n'en avait plus depuis longtemps et ne souhaitait pas même penser à la seule personne qui était encore biologiquement liée à elle.

Afin de le rassurer, elle lui demanda si il lui permettait de faire des recherches à propos de ses camarades d'armée. Ce, si il lui promettait en échange de suivre ses directives et donc, de se reposer.

-Vous pouvez vous renseignez ? L'interrogea-t-il avant de répondre définitivement. Je...Oui.

Et elle lui adressa alors un sourire entendu.

-Alors je le ferai, promit-elle en conséquence.

Mais il ajouta:

-Je crois que j'ai assez dormi pour le moment.

-Dormir c'est une chose,
affirma l'infirmière, mais ce reposer est quelque peu différent. Je ne vous demanderai pas de vous rendormir, mais juste de vous ménager. De prendre le temps de vous réhabituer. Vous brusquer ne serait pas bon et vous risqueriez de vous faire plus mal qu'autre chose. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez pas à nous appeler. Nous sommes là pour ça.

Il faudrait tout de même qu'elle trouve un médecin dans le coin.


  COM
Revenir en haut Aller en bas
Bang you shot me down
Nicholas Grewal
Féminin
Messages : 183
Date d'inscription : 06/12/2018
Age : 28
Localisation : Rapatrié à l'hôpital de Seattle
Famille : Un frère jumeau que je n'ai plus jamais revu, après mon départ pour l'armée.
Profession : Soldat
Bang you shot me down
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptyVen 4 Jan - 23:04


Hurt
De retour chez les vivants
Toujours allongé, la tête reposant contre l'oreiller, je luttais contre le sommeil, voulant en savoir davantage, sur le pourquoi du comment j'avais fini dans cet hôpital. C'est à peine si j'hochais la tête aux paroles de l'infirmière. J'étais resté un long moment sur place, juste avant qu'on ne me rapatrie en Amérique. C'était bien plus grave, que ce que je ne l'avais imaginé ... Etre rapatrié en Amérique, ça voulait souvent dire rester sur la "touche" ... Adieu carrière militaire ... Qu'allais-je devenir ? J'eu un soupire avant de m'inquiéter pour mes camarades, heureusement l'infirmière me promit qu'elle allait se renseigner, à condition que je me repose ... J'eu une légère grimace, ouvrant les yeux pour combattre le sommeil. Je ne voulais pas m'endormir, pas maintenant, je venais tout juste de me réveiller, d'ailleurs je voulais des réponses à mes questions maintenant! puis je fronçais les sourcils au mot famille, laissant échapper un regard vague ... Puis à nouveau j'hochais la tête aux paroles de l'infirmière, celle-ci sortie de ma chambre et je gardais les yeux ouvert. C'est une explosion, la vue du sang, la peur, se sentiment d'être perdu qui me réveilla un sursaut, je me rendis compte que j'étais en sueur et que mon coeur battait bien trop vite ... Voila pourquoi j'avais aussi cherché à repousser le sommeil ... Je savais que ce genre de chose pouvait arriver. J'avais bien assez que les cauchemars de mon enfance.
code by bat'phanie

_________________
TRUST MY RAGE
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptySam 5 Jan - 18:31

Hurt
Nicholas Grewal &  Jaimie Quinn
Il commençait à faire sombre. Un peu plus tôt il n'y avait pas eu besoin d'éclairage à l'intérieur de la chambre, mais là, cela commençait à devenir nécessaire. Jaimie s'éloigna alors un peu afin d'actionner l'interrupteur. Et la lumière fut!
Mais elle ne pouvait pas juste rester là...Elle avait quelque chose de très important à faire.

-Je reviens, annonça-t-elle au patient. Je dois aller informer un médecin que vous êtes réveillé.

Elle quitta alors la chambre, referma la porte, et prit le couloir dans la direction lui permettant sans doute de trouver le plus facilement possible quelqu'un de compétent. Il n'y avait pas de medecin à chaque détour de couloir et il lui faudrait sans doute chercher un peu avant de trouver.

Finalement, elle tomba sur ce qu'elle cherchait.

-Docteur, appela-t-elle le jeune homme en blouse qu'elle avait trouvé. Docteur. J'ai besoin de vous. Le patient qui nous a été rappatrié des zones de guerre. Cela faisait des mois qu'il était dans le coma, il vient de se réveiller.


Si Jaimie avait été médecin, elle aurait pu se charger de tout toute seule. Mais comme elle n'était qu'infirmière, il lui fallait recourir à l'aide de quelqu'un de formé et diplômé en conséquences. Elle se chargeait plutôt de la pratique et non de la théorie.

-Sa chambre est par là, indiqua-t-elle avant de le précéder. Suivez-moi, j'en viens.

Et elle conduisit le jeune médecin jusqu'à la chambre d'où elle était venue. Elle toqua tout de même trois coup contre la porte avant de l'ouvrir, histoire de signaler sa présence.




   COM
Revenir en haut Aller en bas
Beat of a breaking heart
Shaun Murphy
Masculin
Messages : 849
Date d'inscription : 02/09/2018
Age : 26
Localisation : San José
Famille : Steve Murphy (brother; deceased) Katherine Murphy (mother) Edward Murphy (father)
Profession : Surgical Resident à St. Bonaventure Hospital
Beat of a breaking heart
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptyDim 6 Jan - 20:37


Hurt
De retour chez les vivants
Cela faisait maintenant une semaine que j'étais dans le New Jersey au coté de l'ami du Dr Glassman ,le docteur House. Je n'étais pas venu dans le cadre  d'un projet professionnel , bien que j'avais beaucoup à apprendre des maladies infectieuses... Mais plutôt  dans un cadre plus personnel.. Le dr Glassman avait une tumeur et ma compagnie semblait l'épuiser au plus haut point , voilà pourquoi il m'avait adressé à son collègue, jusqu'à ce qu'il décide si oui ou non, il allait tenter une opération chirurgicale. Je ne cherchais pourtant qu'à l'aider, moi et mon esprit si brillant  et singulier. Puis c'était une manière comme une autre d'exprimer ma crainte en absence de mots et de sentiments sur mon visage. Après oui, il se pourrait qu'entant que chirurgien j'ai dépassé les limites de l'acceptation.. Le nez toujours plongé dans les bouquins et le regard accroché à ses scanners, j'ai cherché sans répit comment extraire ce gliome de son cerveau sans causer des dommages... Stupide tumeur pourquoi s’être logée dans une partie aussi complexe ? Je pourrais faire comme mon mentor et abandonné, mais voilà je suis comme on dirait fâché avec l'échec. En plus de cela, il était hors de question pour moi, d'abandonner mon ami à la mort, car si la tumeur grossit , il mourra et pas de sa plus belle mort . Mes doigts s’entrelacent entre eux , je me sens inutile à attendre que le DR House est fini sa transmission avec son équipe.  Je suis chirurgien et ma venue au New Jersey n'est qu'une pause inutile, je devrais être au bloc pour opérer.  Je me balance, ressentant comme de l'impatience grandir en moi.  J'avais aussi fait une erreur lors de ma dernière opération, une erreur qui aurait pu être fatale pour le patient, et cela parce que j'avais appris pour le gliome et que l'état de santé de mon ami venait à ébranler ma concentration. Une raison de plus pour qu'on m'écarte et qu'on m'envoie ici au Plainsboro hopital.. J'étais pourtant vêtu d'une blouse blanche mais sans appartenir à ce corps médical. Enfin c'était avant que cette infirmière m'interpelle , elle avait du me voir à de nombreuses reprises au coté du dr House. "Docteur. J'ai besoin de vous. Le patient qui nous a été rappatrié des zones de guerre. Cela faisait des mois qu'il était dans le coma, il vient de se réveiller." Voilà un cas qui nourrissait déjà ma curiosité , puis je suis chirurgien après tout et cela peu importe l'hôpital où je me trouve. Je marquai une bref hésitation à venir avertir mon mentor, puis finis par répondre. Je suis disposé à diagnostiquer ce patient. C'est alors que j' emboitai le pas de l'infirmière en charge jusqu'à la chambre en question, où ce valeureux soldat venait de se réveiller d'un profond coma, ce n'était pas vraiment ce que j'exerçai en temps normal mais je savais mes bases, comme vérifier les réflexes. D'ordinaire , je scrutai la chambre avant de pendre le compte rendu qui était resté là. Je ne savais pas grand chose de cet homme et je n'avais pas droit à l'erreur, oh non pas deux fois. Monsieur Nicholas Grewal... Je suis le dr Shaun Murphy, comment vous vous sentez? Si House savait que j'étais dans cette chambre, il me tuerait à coup de canne sans hésitation. Car de nous deux c'est lui qui est responsable de l'autre.. Et jamais il aurait du laisser un jeune autiste seul dans les couloirs de cet hôpital.
code by bat'phanie

_________________

   
   
I'm different from others
Leaders come. Stand in line. Reveal your true self & conform. I sold my song crossed the borderline. I found something I'd never adjust to. BY PHANTASMAGORIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bang you shot me down
Nicholas Grewal
Féminin
Messages : 183
Date d'inscription : 06/12/2018
Age : 28
Localisation : Rapatrié à l'hôpital de Seattle
Famille : Un frère jumeau que je n'ai plus jamais revu, après mon départ pour l'armée.
Profession : Soldat
Bang you shot me down
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptyVen 18 Jan - 22:20


Hurt
De retour chez les vivants
Encore à moitié dans le cirage, je ne pouvais pas fermer les yeux, sous peine de revoir des horreurs ... Alors que l'infirmière était partie chercher un médecin, j'eu un soupire ... Qu'est ce que j'allais devenir ? Je n'étais pas bête, un soldat à terre, était un soldat qui ne pourrait plus jamais rentrer dans l'armée ... En gros ma carrière était fini, j'allais devoir me remettre en forme et surtout, trouver l'argent pour payer les frais de l'hôpital. Plusieurs mois dans le coma ... Qu'était devenu mes camarades ? J'avais envie de connaitre la réponse et en même temps, j'avais peur de cette réponse ... Puis c'est le bruit de la porte qui me sorti de mes pensées, l'infirmière était en compagnie d'un jeune homme ... Croisant son regard, je compris que ce médecin était particulier, je ne doutais pas en ses capacités, après tout si il était ici, c'est qu'il avait mérité de travailler ici, je n'avais aucun jugement à apporter. Ma vie n'était guère mieux ... A la question du docteur Murphy, je déglutis difficilement. Mentir ? Non ça ne servait à rien ... Autant mettre ma fierté de côté, je devais être honnête si je voulais sortir au plus vite.

-Perdu ... Epuisé ... Vous savez ce que sont devenu mes camarades qui étaient avec moi sur le terrain ?


Oui, j'avais toujours cette question en tête, et elle n'était pas prête de s'en aller. Mes amis avant tout!
code by bat'phanie

_________________
TRUST MY RAGE
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beat of a breaking heart
Shaun Murphy
Masculin
Messages : 849
Date d'inscription : 02/09/2018
Age : 26
Localisation : San José
Famille : Steve Murphy (brother; deceased) Katherine Murphy (mother) Edward Murphy (father)
Profession : Surgical Resident à St. Bonaventure Hospital
Beat of a breaking heart
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptySam 16 Fév - 9:48


Hurt
De retour chez les vivants
Je ne pouvais que lire de la confusion sur son visage. Notre homme venait de se réveiller dans ce lit d' hôpital et semblait avoir tout oublié de son arrivé ici. Je ne le connaissais pas assez pour savoir combien de temps , il avait été plongé dans ce coma.. Mais après avoir exécuté les premiers soins, j'allais jeter un regard curieux sur son dossier médical. Enchaînant alors sur les premières questions, je le scrutai avec la plus grande attention, sans réussir pourtant à soutenir son regard.  Je suis autiste et c'est bien là  quelque chose, que j'arrive  très difficilement, ceci étant ça ne m'avait jamais empêché d'établir un bon diagnostique et dans l'heure, le plus important était de le situer temporellement et environnementalement. Mais aucune précipitation, cela pourrait plus le perturber qu'autre chose, après tout notre homme revenait de combat...D'un terrain hostile à l'autre bout de la planète. A cette pensée , je  m'immobilisai , mes doigts se croisant de plus belle. La guerre , je l'avais lu dans les livres et bien que je ne sache que très peu exprimer mes sentiments, ces quelques témoignages et photos m'avaient laissé dans un état de peur. Alors lui comment pouvait-il se sentir finalement? Médicalement, j'avais aussi lu des textes sur les chocs post traumatique.. Toutes ces blessures invisibles qui peuvent endommager le cerveau. "Perdu ... Epuisé ... Vous savez ce que sont devenu mes camarades qui étaient avec moi sur le terrain ?" Ces camarades? Non  je n'avais pas la moindre idée , mais il avait du se passer quelque chose d'horrible pour qu'il soit rapatrié dans son pays. Non aucune idée, j'ai été appelé en urgence  et j'étais nullement en charge de ce dossier. Je parlai avec un ton extrêmement détaché, mais l'idée que cet homme ne récupère jamais sa vie ne m'avait pas manqué. Encore une fois, je ferai une recherche pour répondre à ses interrogations plus tard, car dans l'heure il fallait absolument que je travaille ses réflexes , pour vérifier que ce choc dont il a été victime   n'ait rien endommagé. il n' y a rien de plus vicieux que les liaisons cérébrales , mais pour le moment je ne pouvais que constater aussi que le soldat arrivait parfaitement à formuler ses phrases, ce qui était plutôt bon signe.    
code by bat'phanie

_________________

   
   
I'm different from others
Leaders come. Stand in line. Reveal your true self & conform. I sold my song crossed the borderline. I found something I'd never adjust to. BY PHANTASMAGORIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bang you shot me down
Nicholas Grewal
Féminin
Messages : 183
Date d'inscription : 06/12/2018
Age : 28
Localisation : Rapatrié à l'hôpital de Seattle
Famille : Un frère jumeau que je n'ai plus jamais revu, après mon départ pour l'armée.
Profession : Soldat
Bang you shot me down
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptyLun 18 Fév - 23:48


Hurt
De retour chez les vivants
Ce médecin n'était qu'un jeune homme ... De plus, je pouvais voir qu'il était différent, sans doute de l'autisme à en voir par la façon dont il évité mon regard, et ne cessait de se tordre les mains. Si mon père m'avait toujours apprit à juger les plus faibles, les étrangers, voir même les personnes homosexuelles, moi je n'avais pas suivi ce chemin, j'avais plutôt chercher à comprendre. Seulement j'étais bien trop épuisé pour creuser davantage, aucune nouvelle de mes camarades ... J'eu un soupire ... C'était ma seule famille, mais après tout, j'allais bien finir par prendre cette habitude d'être seul, il le faudrait bien un jour. J'étais incompréhensible, car j'étais le genre de personne qui pouvait aussi bien chercher la solitude que la compagnie ... Je n'étais pas stable, je le savais très bien et c'était très épuisant à la longue. A la question du jeune médecin, je n'eu pas à réfléchir longtemps sur comment je me sentais, bien à quoi bon mentir ? Plus vite je serais soigné, plus vite je pourrais retourner ... Non ... Les soldats blessés ne retournaient jamais sur le terrain, c'était fini ... J'hochais la tête à la réponse du docteur Murphy.

-Très bien ... Et ... La suite ?

Combien de temps allais-je devoir rester dans ce lit ? Dans cet endroit ? Je ne pouvais même pas tenir debout, c'était pitoyable, à croire que je n'avais plus de muscle dans les jambes. Dormir ? Oh non il en était hors de question, je n'avais que trop dormi ... Je voulais ... Non en faite je ne savais pas exactement ce que je voulais et ça faisait mal, c'était comme être retenu prisonnier par son propre esprit. L'avenir ... C'était foutu d'avance, j'eu un soupire, la tête tournant toujours, si seulement je pouvais remonter le temps, mon père me verrait, qu'est ce qu'il pourrait se foutre de ma tronche.
code by bat'phanie

_________________
TRUST MY RAGE
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beat of a breaking heart
Shaun Murphy
Masculin
Messages : 849
Date d'inscription : 02/09/2018
Age : 26
Localisation : San José
Famille : Steve Murphy (brother; deceased) Katherine Murphy (mother) Edward Murphy (father)
Profession : Surgical Resident à St. Bonaventure Hospital
Beat of a breaking heart
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptyVen 22 Fév - 9:23


Hurt
De retour chez les vivants
Pour quelqu'un qui venait de se réveiller du coma, il semblait déjà m'analyser.  Ce qui me força à me raidir , bien que mon corps continuait à se balancer légèrement d'avant en arrière .  Mon regard était perdu sur toute la pièce sans jamais réussir à s' harponner au sien, qui lui était pourtant sur moi . Il était en quête de réponses à propos de ses hommes , mais j'étais dans l' impossibilité de lui répondre.. Pour la simple et bonne raison que le soldat Nicholas Grewal  n'était pas mon patient. Je n'étais moi même pas résident de cet hôpital, juste de passage et sous la surveillance de l'ami de mon mentor ,sur le point de se faire opérer d'un cancer. Cette rencontre n'est qu'un curieux hasard alors qu'une infirmière cherchait un docteur à son réveil, j'avais les compétences requises  pour assurer cette tache, même au-delà... Ceci dit , je n'avais  aucune connaissance de son dossier et des circonstances de son arrivé ici, au Princeton-Plainsboro . « Très bien ... Et ... La suite ? » Cet homme avait l'air d'aller bien ,, de prime abord. Mais quant était-il de ses blessures psychologiques ?  De nouveau, je l'étudiai et de manière silencieuse. Cela me permettait aussi de chercher mes mots pour lui répondre. Je ne savais pas mentir,  et je ne comptais pas lui cacher la vérité sur ma présence ici et sur qui j'étais finalement. Je.. Je n'ai aucune connaissance de votre dossier. Je passai vivement ma main dans mes cheveux, comme mon frère me faisait à l'époque ou je n'étais qu'un enfant et repris. Je suis le docteur Shaun Murphy, chirurgien traumatique au Sainte  Bonaventure hôpital à San josé A cet instant un sourire avait illuminé mes lèvres, alors que je parlais de mon hôpital avec une forme de fierté inébranlable.  C'était là-bas qu'on m'avait laissé faire mes preuves entant que chirurgien et cela en dépit de mon handicape. Mais je suis un excellent chirurgien et je vais vous soigner. Mon ami est l'ami du dr House. Un homme grincheux et curieux qui se déplaçait avec une canne, et chez qui je résidais depuis quelques jours.  Jusqu'à ce que le dr Glassman prenne une véritable décision sur son gliome , car il semblerait que ma présence lui en empêche. Je n'aimais pas vraiment cette situation mais je devais m'en accommodé, puis tant que je pourrais arpenter les couloirs de cet hôpital, je serai prendre mon mal en patience. Vous avez subi une opération et plusieurs traumatismes, vous en avez pour des mois de soins, de convalescence et de rééducation.  En l'absence d'un dossier auquel me fier, tout son corps me parlait et avec mon étonnante capacité due au  syndrome d’Asperger, je le lisais comme personne d'autre. Un schéma de son corps venait se former dans mon esprit et là je pouvais soigneusement l'analysé , me rappelant chaque livre que j'ai pu lire sur le sujet.
code by bat'phanie

_________________

   
   
I'm different from others
Leaders come. Stand in line. Reveal your true self & conform. I sold my song crossed the borderline. I found something I'd never adjust to. BY PHANTASMAGORIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bang you shot me down
Nicholas Grewal
Féminin
Messages : 183
Date d'inscription : 06/12/2018
Age : 28
Localisation : Rapatrié à l'hôpital de Seattle
Famille : Un frère jumeau que je n'ai plus jamais revu, après mon départ pour l'armée.
Profession : Soldat
Bang you shot me down
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptySam 23 Fév - 14:29


Hurt
De retour chez les vivants
Lorsque le jeune homme se présenta, je pus voir son visage s'illuminer, en même temps il n'accomplissait pas n'importe quel métier ... Comme quoi ce n'était pas parce qu'une personne était "différente", qu'elle ne pouvait pas faire comme les autres ... Mon père m'avait tellement monté la tête, heureusement que j'avais compris depuis bien longtemps qu'il avait tord. C'est à l'armée que j'avais changé, si mon père m'avait fait détester les personnes d'origines différentes, tout avait changé auprès de mes camarades. J'avais trouvé une nouvelle famille ... Et maintenant j'étais dans ce lit d'hôpital, complètement impuissant et à la limite inoffensif. Le docteur Murphy ne travaillait pas de cet hôpital, alors que faisait-il ici ? Son ami était l'ami du docteur House, ouh ... Je pouvais commencer sentir la migraine venir ... J'avais des questions, mais j'étais bien trop fatigué pour les lui poser ... Ce que je voulais surtout savoir, c'était quand je pourrais sortir de cet endroit. Finalement j'en appris davantage sur mon état, ce qui me fit froncer des sourcils, puis lorsque le jeune docteur m'informa que j'en avais pour des mois, je secoué la tête.

-Non, non c'est pas possible ... Je dois y retourner ... Je dois retourner la-bas ils ont besoin de moi


Encore une fois je voulus sortir à nouveau de mon lit, mais c'est à peine si j'arrivais à bouger convenablement. Des mois ? Mais qui voulait dire des mois, voulait dire aussi que ma carrière était morte! plus jamais je ne pourrais retourner sur le terrain, alors je devais faire mes preuves maintenant

-Je dois y retourner maintenant ...


Mais la seule que je réussi à gagner, c'est un vertige avant de sentir mon corps cogner contre le sol.
code by bat'phanie

_________________
TRUST MY RAGE
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beat of a breaking heart
Shaun Murphy
Masculin
Messages : 849
Date d'inscription : 02/09/2018
Age : 26
Localisation : San José
Famille : Steve Murphy (brother; deceased) Katherine Murphy (mother) Edward Murphy (father)
Profession : Surgical Resident à St. Bonaventure Hospital
Beat of a breaking heart
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptyVen 1 Mar - 10:58


Hurt
De retour chez les vivants
Hormis de l'incertitude et de la fatigue , je ne lisais pas grand chose chez mon patient. Il venait de se réveiller d'un léger coma et bien évidemment il avait besoin de se situer  géographiquement et dans le temps  On était un mardi, dans un hôpital réputé du New Jersey  et on s 'approchait de l 'heure du service des plateaux repas .Il voulait savoir ce qu'était devenu son escadron , j'en avais pas la moindre idée ,tout comme j'ignorais les circonstances de ses blessures traumatiques . Elles étaient plutôt importantes , mon mystérieux patient avait subi pas mal d'opérations avant son réveil. Mais le plus important reste les blessures qui ne se voient pas. Celles qui se révéleront lorsque sa mémoire reviendra entièrement . Je croisai de plus belle mes doigts entre eux, l'écoutant avec la plus grande attention. Il y avait quelque chose d'intéressant chez ce patient, et j'avais grand hâte d'entendre des morceaux de son histoire. Que s'était il passé là-bas? A cette question mon regard bleu chercha désespérément le sien s'en réussir à s'y harponner.
Non, non c'est pas possible ... Je dois y retourner ... Je dois retourner la-bas ils ont besoin de moi Je ne dis rien, attendant qu 'il se calme un peu. Il était déboussolé et il arrivait que des soldats entrent dans  des formes de violences sous la confusion . Il en avait pour des mois de convalescence et il était dans le déni le plus total ...Lui tout ce qu 'il désirait c 'était de regagner le terrain et de prêter main forte à son équipe face aux assaillants. Ce dernier voulant à tout prix se lever du lit je ne l ''empêchai pas ,conscient qu 'il pourrait se sentir agresser, et par conséquent entrer dans une sorte de psychose post traumatique lié à la guerre. Je me concentrai  sur lui écoutant,observant tout ce que son corps pouvait me dire sur son état. L'anesthésie ne s'était pas entièrement dissipée et l'homme était bien trop fébrile pour réussir à se lever. Je dois y retourner  maintenant... Insista t-il dans un souffle. Sa mission semblait encore le préoccuper grandement ainsi que la vie de ses hommes. A présent sur ses deux pieds, je ne pus que constaté ce manque d'équilibre qui le faisait vaciller et c'est seulement là que je rompis la distance entre nous pour le retenir..bien que je ne sois pas enclin à supporter le moindre contact   Vous devez vous recoucher Lui dis-je tout en l 'orientant vers le lit. Vous avez besoin de vous reposer Un suivi psychologique était à envisager ,surtout si il reste prisonnier de cette boucle temporelle.

code by bat'phanie

_________________

   
   
I'm different from others
Leaders come. Stand in line. Reveal your true self & conform. I sold my song crossed the borderline. I found something I'd never adjust to. BY PHANTASMAGORIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bang you shot me down
Nicholas Grewal
Féminin
Messages : 183
Date d'inscription : 06/12/2018
Age : 28
Localisation : Rapatrié à l'hôpital de Seattle
Famille : Un frère jumeau que je n'ai plus jamais revu, après mon départ pour l'armée.
Profession : Soldat
Bang you shot me down
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptySam 2 Mar - 0:48


Hurt
De retour chez les vivants
J'avais cette impression d'avoir déjà eu cette conversation, est-ce que je me retrouvais dans un cauchemar ? Est-ce que je délirais ? J'étais tellement épuisé que je ne savais même plus comment penser correctement, j'avais toujours autant de vertige et le jeune médecin avait beau parler, je devais rejoindre mon escadron. Voulant à nouveau me relever, le docteur Murphy était à présent en face de moi, visiblement très mal à l'aise ... Je devais être effrayant, mes réactions ne possaidaient aucune logique, j'eu un soupire, alors que le jeune homme cherché à m'orienter vers mon lit, pour que je me rallonge. Hochant la tête d'une air pitoyable, je me rallongeais, étant perdu entre le présent et le passé ... Des mois, des traumatismes ... Non c'était impossible et pourtant vue ma faiblesse, ça ne pouvait que être vrai. Je ne savais plus comment réagir, avant j'aurais sans doute réagit avec rage et colère, à présent j'avais envie de pleurer ... Depuis combien de temps n'avais-je pas pleurer ? Après tout mon père m'avait apprit qu'il ne fallait pas pleurer, que c'était une preuve de faiblesse, alors je mettais toujours montré très fort, combinant tristesse avec rage, ce qui faisait de moi un grand bagarreur. Finalement je détournais mon regard vers le jeune docteur, pas de doute, lui aussi avait ses propres soucis.

-Je vous mets mal à l'aise ... Désolé


Je me tournais sur le côté, déglutissant difficilement et laissant une larme s'échapper, voir plusieurs. Je me retrouvais complètement perdu et impuissant, plus jamais je ne pourrais retourner sur le terrain, alors j'étais destiné à devenir quoi ? Sans oublier la rééducation, c'était mort à l'avance, jamais je n'aurais l'argent pour payer les frais médicaux. J'allais devoir retrouver mon frère ... Pour le moment il était préférable de ne pas y penser, je voulais être un poids pour personne! mon frère devait avoir sa propre vie à présent, moi j'avais la mienne, du moins je l'avais et ça faisait mal de se réveiller en ayant autant de pensée contradictoire.
code by bat'phanie

_________________
TRUST MY RAGE
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beat of a breaking heart
Shaun Murphy
Masculin
Messages : 849
Date d'inscription : 02/09/2018
Age : 26
Localisation : San José
Famille : Steve Murphy (brother; deceased) Katherine Murphy (mother) Edward Murphy (father)
Profession : Surgical Resident à St. Bonaventure Hospital
Beat of a breaking heart
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptyLun 11 Mar - 7:30


Hurt
De retour chez les vivants
Le plus simple aurait été que j'appuis sur le bouton rouge pour alerter l' un des  vrais médecins de cet hopital du New Jersey , mais comme toujours je ne fis qu'à ma tête et ce patient était devenu le mien sans que je ne sache les grandes lignes de son dossier. Tout ce que je sais, c 'est qu'il avait été blessé au combat.   Je suis un excellent chirurgien et son cas m'intéressait au plus haut point. J'avais lu de nombreux livres sur l'état post traumatique des soldats et leur incapacité à réintégrer la vie sociale. C'était le premier que je rencontrais, hors le chirurgien qui avait intégré mon équipe et d'une manière plutôt  égoïste, je voulais le garder pour moi. J'avais beaucoup à apprendre de lui , et bien que ses réactions soient imprévisibles.. Je ne me sentais pas en danger pour le moment. Il était plutôt fébrile et en l'absence d'une infirmière je pouvais garder un oeil sur lui. D'ailleurs, je l avais raccompagné à son lit avant qu'il ne tombe au sol. L'anesthésie faisait encore effet et tout son corps lui était  infidèle. Il ne pouvait pas se lever pour le moment, puis le soldat avait subi pas mal d'opérations. On parlait de lui dans les couloirs comme d'un miraculé. A se demandé alors ce qu'était réellement arrivé au reste de son équipe. A cette pensée , mon regard se mit a vagabonder dans la pièce . Il était sans doute mort, comme mon lapin,  mon petit frère et ce petit garçon qui lui ressemblait étrangement et que j'avais pensé pouvoir sauver..Encore là il m'arrivait de repenser à mon diagnostique pour le vérifier.  De lui j'avais gardé précieusement un morceau de la couverture du roman "ne tirez pas sur l'oiseau moqueur". Une histoire que j'avais pour habitude de lire à mon frère ...et comme lui il était parti sans m'emmener dans l'autre monde. Je vous mets mal à l'aise ... Désolé mon regard était fuyant mais ce n 'était pas lui qui me mettait dans cet état, mais plutôt l'autisme qui me fermait à toute communication.  J'étais d 'ailleurs incertain du  sentiment qui m'envahissait à cet instant, pourtant je ne pouvais pas  ne rien ressentir.. bien que j'en donne l'impression d 'ordinaire. Mais là encore je découvrais.. Je ne dis rien cherchant son regard sans le trouver dans cette bulle qui enveloppait entièrement mon existence  , j'étais différent des autres.. mais cette différence me permettait de voir bien plus. En dépit de mon handicape j'étais un excellent chirurgien.   Non Répondis je laconique. Je devinais ses larmes à sa manière de déglutir.  Mais pourquoi pleurait il exactement? De nouveau je m'approchai de lui pour l'observer, il commençait à comprendre ce qu'il lui arrivait. Pourquoi êtes vous soldat? J 'ai toujours été d'une grande curiosité et là j'avais besoin de comprendre mon interlocuteur. Est-ce que ça fait de nous des meilleurs personnes? Mourir pour défendre une idée et tomber tristement dans l'oubli. Curieusement mon regard s'était enfin harponné au sien...


code by bat'phanie

_________________

   
   
I'm different from others
Leaders come. Stand in line. Reveal your true self & conform. I sold my song crossed the borderline. I found something I'd never adjust to. BY PHANTASMAGORIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bang you shot me down
Nicholas Grewal
Féminin
Messages : 183
Date d'inscription : 06/12/2018
Age : 28
Localisation : Rapatrié à l'hôpital de Seattle
Famille : Un frère jumeau que je n'ai plus jamais revu, après mon départ pour l'armée.
Profession : Soldat
Bang you shot me down
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) EmptyLun 18 Mar - 18:15


Hurt
De retour chez les vivants
Inutile, oui c'est ce que j'étais devenu, une personne inutile et faible qui finissait par pleurer dans son coin. Je ne servais à plus rien, j'étais bon à jeter, je n'aurais jamais assez d'argent pour payer les frais médicaux, d'ailleurs le peu que j'avais pourrait m'aider quelque temps, ensuite je serais jeté à la rue comme on peut jeter un objet cassé. Il n'y avait plus rien qui m'attendait, déjà depuis que j'étais enfant, je ne voyais pas vraiment l'avenir ... Heureusement j'avais la santé, j'étais débrouillard, j'avais appris à avoir du culot. Le fait d'entrer dans l'armée allait faire de moi quelqu'un d'utile, malgré mon caractère, j'avais écouté les ordres sans broncher ... Mais maintenant c'était fini ... Je fus assez surpris que le gamin soit toujours présent ... Puis j'attendis des pas et je pus le voir se rapprocher, fronçant des sourcils, je voulais cacher mon visage, j'avais bien trop honte de me montrer dans un tel état de faiblesse. Mais à quoi bon ? Qu'est ce que ça allait changer ? Qu'on me voit ou non, j'étais fatigué de lutter .... J'allais devoir me faire à cette nouvelle situation. Aux questions du jeune docteur, je restais muet, le regard dans le vide, puis je repris d'une voix assez lointaine.

-Pour me rendre utile ... Servir à quelque chose ...


Est-ce que ça faisait de moi une meilleur personne ? Oh moins je n'étais pas le genre de personne comme mon père ... Oh non je ne finirais pas comme lui, un ivrogne qui ne peut s'empêcher de frapper les plus faibles, un homme se croyant au dessus de tout le monde. Pendant que j'étais à l'armée, j'avais compris qu'il m'avait raconté des mensonges, il n'y avait pas à être raciste! lui qui m'avait appris à l'être, très vite j'avais du changer de mentalité. Plus de sexisme, plus de discrimination ... J'avais changé psychologiquement, donc ça m'avait sans doute rendu meilleur, mais quand je regardais ou j'avais fini ...

-J'ai appris ...

Finalement je relevais le regard vers le jeune homme, avant, je l'aurais juger ... Un docteur autiste ? Et quoi encore ? Seulement j'avais changé à l'armée, pourquoi le juger ? Si il était ici, c'est qu'il avait fait ses preuves.
code by bat'phanie

_________________
TRUST MY RAGE
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hurt (ft. Nicho) Hurt (ft. Nicho) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Hurt (ft. Nicho)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les projets de la BBC
» Chansons dans les films jeunesse
» Les textes de chansons qui vous ont marqués!
» Quel est votre Rochester préféré ?
» The Hollow Crown (BBC 2012)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heartbeat: au coeur de l'urgence :: La ville de New Jersey :: Princeton-Plainsboro-